Passé simple

Répondu

Bonjour (bonsoir !),

Je lisais un extrait de « L’étrange histoire de Peter Schlemilh », de Chamisso, lorsque j’ai vu cette phrase  :

« J’en fis sur-le-champ descendre ma valise ; je la reçus avec dédain, laissai tomber quelques pièces d’or, et ordonnai de me conduire au plus brillant hôtel de la ville. »

Étant un peu (très) mauvaise en conjugaison, je me suis demandé :
Dans quelles circonstances emploie-t-on le passé simple ? Comment le différencier de l’imparfait ?

Merci par avance,

Froware Membre actif Demandé le 5 juillet 2016 dans Conjugaison

Dans votre question :
« Je lisais un extrait de « L’étrange histoire de Peter Schlemilh », de Chamisso, lorsque j’ai vu cette phrase  »
vous avez bien utilisé l’imparfait et le passé composé !
Vous pouvez remplacer le passé composé par le passé simple dans la langue littéraire.

le 5 juillet 2016.

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 

Le passé simple est d’un emploi littéraire comme le passé antérieur.
Son équivalent dans la langue courante ou professionnelle est le passé composé.

On l’emploie comme le passé composé pour les actions passées, datées, brèves et terminées (1). Alors que l’imparfait est employé pour les actions qui durent (3), qui se répètent (2) ou pour les descriptions.

Hier, j’ai mangé (je mangeai). (1)
Quand j’étais petite je mangeais des glaces.(2)

Je lui ordonnai (je lui ai ordonné) : correspond bien à l’emploi du passé simple.

Hier, je dînais (3) quand j’ai entendu des coups de feu. imparfait, l’action n’est pas terminée.

Le lien suivant est assez complet, je vous rappelle que le passé simple est littéraire ; donc je préfère vous informer sur l’emploi du passé composé pour vos écrits. 
http://www.francaisfacile.com/exercices/exercice-francais-2/exercice-francais-4120.php

joelle Grand maître Répondu le 5 juillet 2016
Meilleure réponse

Bonjour.

Le passé simple et l’imparfait sont deux temps du passé de l’indicatif.

Le passé simple montre une action dans sa totalité, dont on perçoit le début et la fin (sans être toujours exprimés), et sans lien direct avec le présent. Il est très utiliser pour rapporter des événements historiques, ou des faits très anciens.

L’imparfait présente l’action comme en train de se dérouler dans le passé, sans faire voir le début et la fin n’étant pas encore achevée.

Quand il arriva, elle dormait. Passé simple car l’action est terminée, il est arrivé au moment où on évoque la situation, puis imparfiat car l’action se poursuit, elle dort encore.

C’était le matin et je n’avais pas dormi, lorsqu’il vint me demander de l’accompagner chez le médecin. Imparfait car on décrit le contexte, la matinée n’est pas terminée, puis passé simple car on décrit un événement précis dont on connait la durée le début et la fin.

Dans le langage oral, le passé simple est maintenant remplacé par le passé composé.

Pour distinguer imparfait et passé simple, vous pouvez également mettre la phrase à la même personne mais au pluriel : quand ils arrivèrent, elles dormaient.

Cordialement

PhL Grand maître Répondu le 5 juillet 2016

Merci !

Froware Membre actif Répondu le 5 juillet 2016
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.