Passé antérieur / Construction avec une négation

Répondu

Bonjour,

Je m’interroge sur trois points :

1. Il faut bien un passé antérieur dans cette phrase (et non un subjonctif) ?
Longtemps après que la foule eut quitté la foire, il demeura sur place.

2. Construction avec une négation ?
Je n’apprécie pas ces clochards qui font plus peur aux enfants qu’un épouvantail n’effraie les oiseaux. (OU : qu’un épouvantail effraie les oiseaux)

3. Les deux formes peuvent-elles s’utiliser indifféremment?
Cette carte, montre-la-nous OU montre-nous-la.

Merci pour vos réponses.

Marisa Maître Demandé le 11 août 2020 dans Général
3 réponse(s)
 
Meilleure réponse

1 / Après « avant que » on emploie le subjonctif :
Avant qu’il vienne
Après « après que » on n’emploie pas le subjonctif mais l’indicatif :
Après qu’il est venu.
Il est vrai que cela fait un peu mal aux oreilles, aussi il est préférable de tourner la phrase autrement : après sa venue / après son arrivée
La phrase que vous citez est donc correcte.

2/ Personnellement je n’utiliserais pas de négation dans cette phrase.

3 /  Montre-la-nous !!!

CATHY LÉVY Grand maître Répondu le 11 août 2020

Bonjour Marisa

J’ai dû supprimer mes dernières réponses, parce que la 3ème était erronée et à laquelle Madame CATHY LÉVY avait déjà repondue parfaitement.

Mais je crois encore que ma 1ère et ma 2nde étaient acceptables.
Je les récrivais alors comme ci-dessous en ajoutant des nouvelles sources/citations.

1) APRÈS QUE peut être suivi d’un indicatif (dans le langage soutenu) ou d’un subjonctif (dans le langage de tous les jours)

Une citation du site « Bureau de la traduction du Canada« 
« Quelle est la conclusion de tout cela? Un, que l’indicatif n’est pas mort. On pourrait appeler à sa défense l’argument d’Horguelin qui soutient dans Pratique de la révision qu’il est toujours plus prudent d’opter pour « la solution la moins contestable » et donc de s’en tenir à l’indicatif. Deux, qu’il n’est cependant plus raisonnable de considérer l’emploi du subjonctif comme une incorrection. Les arguments de Leeman-Bouix et de Wilmet forcent les linguistes traditionnels à mettre de l’eau dans leur vin. Les deux modes devront cohabiter. »

Conjonction
« After + indicative but people frequently the subjunctive informally. You hear journalists or authors use the indicative. »

Et mon expérience personnelle. Mes amis français le disent en utilisant l’un et l’autre.

Mon conseil: un subjoctif après « après que » s’utilise uniquement entre amis.

===

2) les deux marchent parce qu’il n’est pas obligatoire de mettre en place un ne éxpletif. « Plus que » déclenche un ne éxpletif. (La source)

===

3) je me suis corrigé comme ci-dessous

Bonne journée

Edwin

 

Edwindwianto Grand maître Répondu le 12 août 2020

Merci pour vos réponses. Je serais plus de l’avis de Cathy Lévy pour les trois points soumis.

Marisa Maître Répondu le 11 août 2020
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.