Passage correct

Bonjour,

Je me demande si le passage suivant est correct. Je questionne notamment l’emploi de « en les corrodant ».  Quant au contexte, il s’agit de l’arrivée de policiers chez un cantonnier qui est suspect d’un meurtre.

Au fur et à mesure qu’ils se rapprochaient de la bauge du cantonnier, la neige du sentier se constellait d’un nombre grandissant de petits cratères jaunâtres qui, en les corrodant, avaient survécu aux couches successives des flocons. Dans un contexte moins poétique que celui de Charles Perrault, si un metteur en scène néoréaliste avait voulu porter à l’écran le plus célèbre de ses contes, il aurait certainement confié à ce chiqueur impénitent le rôle du Petit Poucet…

Merci!

Roman2021 Amateur éclairé Demandé le 4 août 2020 dans Général
4 réponse(s)
 

On est bien d’accord que ce sont bien les petits cratères jaunâtres qui ont corrodé (détruit) les couches successives des flocons, n’est-ce pas ?

Si tel est le cas, j’écrirais de préférence : la neige du sentier se constellait d’un nombre grandissant de petits cratères jaunâtres qui  avaient survécu aux couches successives des flocons en corrodant celles-ci. C’est un peu plus clair.

Prince Grand maître Répondu le 4 août 2020

Bonjour,
Cela ne me paraît pas très clair que des cratères aient dégradé la neige. Il me semblerait plutôt que la neige s’est dégradée en formant de petits cratères.

Sylvamat Grand maître Répondu le 4 août 2020

Pourquoi ne pas considérer pour acquis  que l’auteur veuille bien écrire ce qu’il veut écrire ?

Les petits cratères jaunâtres (la couleur évoque la présence d’une substance suspecte) ont corrodé (détruit) les flocons au fur et à mesure que tombait la neige. Ces petits cratères existaient avant la chute de neige qui ne prend pas sur eux.

Auquel cas, il n’y a rien à redire à cette phrase? Certes, elle est longue, mais peut-être voulue telle, et très correcte.

Tara Grand maître Répondu le 4 août 2020

Pourquoi pas en effet ? mais si je me pose la question , peut-être que d’autres se la poseront et je ne vois pas de mal à évoquer mon interrogation ici. Il se peut bien que je comprenne mal, auquel cas Roman2021 m’excusera,  j’espère, lui-même !

le 4 août 2020.

Oui bien sûr. Pourquoi pas ?
La question Pourquoi ne pas considérer pour acquis que l’auteur veuille bien écrire ce qu’il veut écrire ? s’adressait d’abord à moi-même, savez-vous.

le 5 août 2020.

Je vous remercie tous! Je vais laisser la phrase telle quelle 🙂

le 6 août 2020.

Merci beaucoup!

Roman2021 Amateur éclairé Répondu le 4 août 2020
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.