pas le temps (…) que : question de coordination

Bonjour,

Voici la construction qui me pose problème :
« Je n’ai pas le temps d’ouvrir mon carnet que le professeur prend la parole. »

Il me semble que cette tournure est une déformation de :
« A peine ai-je le temps d’ouvrir mon carnet que le professeur prend la parole. »
(Mais ici, le sens est différent, puisque le carnet est ouvert avant la prise de parole.)

Ou encore de (plus fidèle au sens) :
« Avant que j’aie le temps d’ouvrir mon carnet, le professeur prend la parole. »

La forme avec « à peine  » est citée dans le Girodet, mais je n’ai rien trouvé dans les ouvrages de référence sur la tournure avec avoir le temps (ou pas). Je me demande donc si la première phrase citée est correcte.

Pourriez-vous m’aider ?

Cordialement,

Sarah

sarah999 Débutant Demandé le 31 août 2020 dans Question de langue

Il s’agit de subordination et pas de coordination.

le 31 août 2020.
2 réponse(s)
 

La construction de votre phrase est correcte.
« Que » est la conjonction de subordination par excellence. Elle peut remplacer n’importe quelle autre conjonction de subordination.

Mais pour traiter votre question précisément, voici ce que dit le TLF :
[En subordination inverse]

À peine … que. À peine le médecin avait-il disparu, que MmeJosserand sortit de la pièce avec MmeDambreville (Zola, ).

 

[Après une principale négative] Il n’avait pas fait dix pas qu’il apercevait l’autocar, qui venait de s’arrêter. Il y monta. Ils n’étaient que trois voyageurs dans le car (Montherlant).

Pourquoi subordination inverse ?
Il n’avait pas fait dix pas qu‘il apercevait l’autocar —>Il  apercevait l’autocar alors qu‘il n’avait pas fait dix pas.
principale                                subordonnée                                   principale                            subordonnée

et votre phrase :
Je n’ai pas le temps d’ouvrir mon carnet que le professeur prend la parole —>
Le professeur prend la parole alors que je n’ai pas même eu le temps d’ouvrir mon carnet.

Cette construction avec « que » est employée ici pour désigner une chose qui a lieu avant une autre et qui aurait dû avoir lieu après

(En effet ne sont pas équivalentes les phrases :
A peine ai-je le temps d’ouvrir mon carnet que le professeur prend la parole. 
Avant que j’aie le temps d’ouvrir mon carnet, le professeur prend la parole.)

Tara Grand maître Répondu le 31 août 2020

Voilà comme j’aime les réponses !  🙂  ==> un vote positif.

le 31 août 2020.

Merci Prince.

  1. 🙂
le 1 septembre 2020.

Merci beaucoup ! Votre réponse m’éclaire.

sarah999 Débutant Répondu le 31 août 2020

J’en suis heureuse.

le 31 août 2020.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.