participes passés « délicats »…

Bonjour,

Nous avons cru vrais les propos des adultes. Nous nous sommes laissés croire que dans ce monde il fallait des compétences, plutôt que suivre son essence.

Je suis confrontée à ces deux phrases (elles se suivent ainsi dans le texte).

Néanmoins, j’aimerais bien avoir votre avis, car j’ai un doute, notamment sur « laissés » que j’accorderais de la même façon que l’auteur de la phrase puisque c’est le sujet qui croit…  Même si, je le sais, la tolérance est de mise. Et vous, comment accorderiez-vous ?

Merci !

Azucena Maître Demandé le 24 février 2021 dans Accords
1 réponse(s)
 

Bonjour,

Le PP n’est pas précédé du C.O.D. ==> cru ne varie pas.

Ne vous cassez plus la tête avec le PP laissé suivi d’un infinitif  : de très bons écrivains ont fait des erreurs d’accord ; laissez donc ce PP invariable dans tous les cas, puisque c’est autorisé par l’Académie française compte tenu des R.O. du 6 décembre 1990. (L’accord correct est encore possible.)

Prince Grand maître Répondu le 24 février 2021

Dict. de l’Ac. fr. , art. LAISSER, in fine : 

« Remarque

Les exemples ci-dessus respectent la règle habituelle d’accord du participe passé suivi d’un infinitif. Cependant, l’application de cette règle étant parfois malaisée, particulièrement dans les formes pronominales, et l’accord restant incertain dans l’usage, on pourra, comme pour le verbe faire, généraliser l’invariabilité du participe passé de laisser dans le cas où il est suivi d’un infinitif. Il est donc possible d’écrire : Elle s’est laissé mourir comme Elle s’est fait maigrir ; Je les ai laissé partir comme Je les ai fait partir. »
le 24 février 2021.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.