participe passé verbes pronominaux

Bonjour
Alors que je fais de l’aide au travail, j’ai été incapable de justifier l’accord du participe passé avec le sujet dans cette phrase toute simple : « la journée s’est bien passée »; selon moi, il ne s’agit ni d’un verbe essentiellement pronominal, ni d’un verbe ayant un sens passif………alors comment justifier l’accord avec le sujet ? ….Certes l’orthographe va de soi mais je cale sur la justification

jade62 Débutant Demandé le 24 février 2021 dans Accords
3 réponse(s)
 

Je dirais que c’est un pronominal de sens réfléchi et donc accord avec le pronom s’ qui est Cod placé avant…
ou
pronominal dit autonome : le pronom se n’est pas analysable et l’on accorde dans ce cas avec le sujet.
dans tous les cas, l’accord « passée » est juste.

Modification de la réponse : 
il  s’agit peut-être d’un sens passif : la journée s’est passée = le sujet ne fait pas l’action comme « la baignoire s’est vidée » (la baignoire ne vide rien). Pour un pronominal de sens passif, on accorde toujours avec le sujet.

joelle Grand maître Répondu le 24 février 2021

Je pencherais plutôt pour la seconde partie de la réponse. Je ne connaissais pas la notion de pronominal autonome.  Je comprends par « autonome » , que le pronom « se » n’est pas analysable. Dans mon exemple, il s’agit d’une forme « impersonnelle ». Se ne peut pas se décliner en me, te, nous…….
Or, je viens de chercher des informations sur le v. pronominal autonome et j’ai trouvé une liste de verbes qui ne répondent pas du tout à ce dernier critère.
Est ce que je me trompe sur l’interprétation du mot autonome ici.
Merci

jade62 Débutant Répondu le 24 février 2021

Quels sont les critères que vous avez eus ?
Pr. autonome ; le pronom n’est pas analysable, par exemple : la journée s’est bien passée ==> on ne peut pas dire la journée a passé « elle-même » (comme Elise s’est coiffée : elle a coiffé elle-même) donc l’hypothèse du réfléchi tombe.
Toutefois, il  s’agit peut-être d’un sens passif : la journée s’est passée = le sujet ne fait pas l’action comme « la baignoire s’est vidée » (la baignoire ne vide rien). Pour un pronominal de sens passif, on accorde toujours avec le sujet.

le 24 février 2021.

voilà la liste des pronominaux autonomes que j’ai trouvée :
s’apercevoir de, s’attaquer à, s’attendre à, s’aviser de, se douter de, s’échapper de, s’ennuyer de, se jouer de, se plaindre de, se prévaloir de, se saisir de…….
Le critère invoqué :  » se » n’est pas analysable. Je comprends bien qu’il n’est ni réfléchi ni réciproque.
Je ne connaissais pas cette catégorie de verbes pronominaux…..Le sens passif ne me paraît pas évident. Votre raisonnement est pourtant très juste. Merci !

jade62 Débutant Répondu le 25 février 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.