Participe passé avec « se laisser »

Bonjour à tous
Quelle phrase est correcte ? Je cale sur cet accord…

Elle ne s’est laissée guider que par sa volonté farouche
Elle ne s’est laissé guider que par sa volonté farouche

Merci pour vos commentaires !

Satsuko Débutant Demandé le 18 juillet 2019 dans Accords
4 réponse(s)
 

Je vous colle un développement de Chambaron concernant ce sujet, qui complètera la réponse de Prince.
« Il y a plusieurs tournures à problème de ce genre : se voirs’entendrese fairese laisser, voire s’imaginer lorsqu’ils sont suivis d’un infinitif. Ce sont en fait des semi-auxiliaires pronominaux dont le participe n’a pas vocation à s’accorder mais pour lesquels les grands esprits académiques ont laissé pourrir les choses.

En 1990, ils ont tout de même  fait une partie du chemin en préconisant de ne plus accorder se faire (elle s’est fait maigrir) ou se laisser (elle s’est laissé mourir). Sur le même modèle, les grammairiens pourraient donc prendre en compte quelques autres tournures à problèmes et rendre invariable le semi-auxiliaire devant un infinitif.

C’est déjà le cas avec les semi-auxiliaires non pronominaux : les opéras que j’ai voulu (en non voulus) écouter, les choses que j’ai désiré (et non désirées) acheter. Bien entendu, dans ce cas, le C.O.D. étant celui de l’infinitif, il n’y a pas lieu d’accorder, selon la règle habituelle. Mais la réflexion est de la même nature.

Ces tournures n’ont de nuance de sens que si elles sont dans un contexte sans ambigüités : la phrase énoncée oralement doit déjà être clairement compréhensible. L’accord est factice et provoque plus le doute qu’il ne clarifie le sens…  »

Si vous ne souhaitez pas appliquer cette invariablilité et si vous souhaitez comprendre alors quel accord est le bon, je vous propose de transformer votre phrase pour sortir de la forme pronominale et caractériser le COD :
Elle a laissé guider elle-même par sa volonté farouche.
Le COD  « elle-même » (s’) est celui de guider, et non de laisser, il n’ y a donc pas de raison d’accorder.

Pascool Grand maître Répondu le 18 juillet 2019

J’ajoute ce qu’a écrit très précisément l’Académie française, dans la rubrique « Questions de langue » (art. « Participe passé ») de son site,pour compléter la réponse de Pascool.

Cf. également son Dictionnaire. 

 

Prince Grand maître Répondu le 18 juillet 2019

Merci beaucoup pour vos réponses !

Satsuko Débutant Répondu le 19 juillet 2019

Bonsoir,

Le PP de se laisser suivi d’un infinitif peut demeurer invariable. ==> Elle s’est laissé guider…

Prince Grand maître Répondu le 18 juillet 2019

J’ai employé peut car il s’agit d’une possibilité et donc pas d’une obligation.
Mais il est souhaitable de ne pas accorder car on trouve fréquemment le PP de se laisser  (suivi d’un infinitif)  mal accordé.

le 18 juillet 2019.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.