Participe passé

Bonjour, j’ai un doute ici sur l’accord et le sujet de la phrase, quelqu’un pourrait-il m’éclairer ?
Cette phase devrait être comparable à celle qu’a connu le monde occidental après-guerre.

Manuel Grand maître Demandé le 23 janvier 2021 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

7 réponse(s)
 

J’ai même un doute sur « après-guerre » ici. Car ici il pourrait être écrit avec ou sans trait d’union.

Manuel Grand maître Répondu le 23 janvier 2021

Le monde a connu quoi ? Une phase comparable.
« Le monde » est sujet du verbe connaître, et « la phase », COD, est placée avant l’auxiliaire. Donc on accorde.
Cette phase est comparable à celle que
_ nous avons connue après-guerre
_ le monde a connue
_ qu’a connue le monde

En ce qui concerne le trait-d’union, je ne comprends pas ce qui vous gêne :
Ces adverbes prennent toujours un trait d’union, par exemple au-dessus :

  • au-
  • ci-
  • là-
  • par-

Ces mots prennent toujours un trait d’union après l’adverbe, et le préfixe reste invariable, par exemple l’après-guerredes demi-mesures :

  • après-
  • arrière-
  • avant-
  • demi-
  • mi-
  • outre-
  • sans-
  • semi-
  • sous-
  • vice-
CATHY LÉVY Grand maître Répondu le 23 janvier 2021

Si « après guerre » est adjectival, alors de trait d’union puisqu’il est employé comme nom uniquement.

Manuel Grand maître Répondu le 23 janvier 2021

Pour moi le sujet est « Cette phase », le reste est le complément d’où l’hésitation à accorder.

Manuel Grand maître Répondu le 23 janvier 2021

Cette phase devrait être comparable à celle qu’a connue le monde occidental après-guerre.

« Phase » n’est pas COD du verbe connaître. Il est sujet du verbe « devoir » de la première proposition.
Le COD du verbe « connaître de la seconde proposition est le pronom relatif « que » (« qu’ « ). Ce pronom a pour référent le pronom « celle » dont il prend le genre et le nombre.
Comme il est placé avant le verbe et que l’auxiliaire est « avoir », le participe passé s’accorde avec lui —> qu’a connue.

Après-guerre n’est pas un adjectif mais un substantif (un nom). Son sens est :  « période qui suit une guerre (TLF). Il est ici apposé au nom « monde ».
Le trait d’union a lieu d’être : on a un mot composé. Si on n’en veut pas on écrit : celle qu’a connu le monde occidental après la guerre.

Tara Grand maître Répondu le 23 janvier 2021

Merci pour l’explication Tara.

Manuel Grand maître Répondu le 23 janvier 2021

celle qu’a connu le monde occidental après la guerre. Cette fois sans ou avec accord ?

Manuel Grand maître Répondu le 23 janvier 2021

Voyez mon message précédent Manuel.  Qu’on ait après-guerre ou après la guerre ne change rien au fait que le participe passé s’accorde avec le COD « que » .

le 23 janvier 2021.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.