Par la voix de ou par la voie de ?

Répondu

Bonjour, j’ai un léger doute sur le mot à utiliser dans la phrase suivante : « Or l’intéressé a déjà fait savoir, par la voix de ses avocats, son intention de faire appel de sa condamnation…  » Le mot « voix », employé ici, me semble incorrect. Je pense qu’il y a eu confusion de l’auteur et qu’il aurait dû écrire « voie » au sens de « par le moyen de ». Car, si mes souvenirs sont bons, « voix » dans la locution « par la voix de » signifie « bouche ». Or, les avocats ce cette personne n’ont pas qu’une seule et même bouche… J’attends vos suggestions avec impatience !

fpaggi Membre actif Demandé le 30 juin 2017 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

6 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bien vu ! C’est évidemment « par la voie de ses avocats » qui signifie « par le biais de ses avocats ».

jean bordes Grand maître Répondu le 30 juin 2017

Là, je ne vous suis pas du tout…
Voir ma réponse.

le 1 juillet 2017.

La question peut laisser perplexe quelques instants…
Mais « voie » s’applique à des objets (voies respiratoire, légale, naturelle ) alors que voix ne peut concerner que des êtres humains. De plus , dans ce cas précis, un avocat a vraiment vocation à parler. « Par la voix de son avocat » me parait donc nettement plus indiqué.
Si l’on tient à voir en quelqu’un un moyen, on devra plutôt employer « par l’intermédiaire, par le biais, par l’entremise, etc. »

Chambaron Grand maître Répondu le 1 juillet 2017

Oui, vous avez sûrement raison.
Si l’on veut parler de moyen, en ce qui concerne un avocat, « par l’intermédiaire » paraît plus indiqué.
En effet, un avocat a vocation à parler, il est donc normal de s’exprimer « par sa voix ».

le 1 juillet 2017.

Sans la question, vous l’auriez sans doute spontanément écrit comme cela. ;–)

le 1 juillet 2017.

Merci !

fpaggi Membre actif Répondu le 30 juin 2017

Chambaron, je suis d’accord avec vous, « par la voix de  » signifie « par la bouche de ». Sauf que dans l’exemple, on parle de PLUSIEURS avocats. Il me semble donc que Jean Bordes apporte la meilleure réponse. On ne peut pas parler d’une seule et même voix pour PLUSIEURS avocats. Ou alors il eut fallu écrire : « par les voix de ses avocats », ce qui heurte l’oreille. On peu d’ailleurs supposer qu’il n’y en a qu’un qui a pris la parole pour tout leur aréopage et a servi de facto de voie (de moyen) pour transmettre l’annonce…  J’en conclus donc que le contexte, ici, détermine le choix de « voie » plutôt que « voix ».

fpaggi Membre actif Répondu le 1 juillet 2017

´« il  eûfallu écrire ».

« On peut d’ailleurs supposer ».

le 1 juillet 2017.

C’est en fait très subtil.

« par la voie de ses avocats » : par le biais, par l’intermédiaire de ses avocats. Ne vaudrait-il pas mieux dire : « par l’intermédiaire  » ?

Les avocats peuvent parler d’une seule voix ,dans ce cas, on peut dire  « par la voix de ses avocats.

C’est ambigu, les deux peuvent ses concevoir.

jean bordes Grand maître Répondu le 1 juillet 2017

Bien vu pour mes fautes d’inattention !

fpaggi Membre actif Répondu le 2 juillet 2017
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.