« en » ou « au » ?

Bonjour,

Existe-t-il une règle à connaître pour savoir quand dire < Être bon en > et quand dire < Être bon au > ?  Exemples : < Il est bon en anglais. >   < Il est bon au tennis. >   < Il est bon en natation. >   < Il est bon au poker. >

MALF Membre actif Demandé le 19 août 2020 dans Question de langue
3 réponse(s)
 

Bonjour

En effet, il semblerait que pour les noms de disciplines l’on utilise « en », et « à » pour les noms de jeux.

Il est bon en mathématiques, en français, en philosophie.
Il est bon au poker, aux échecs, à la pétanque.

Avec les sports, l’usage est plus flottant, car ils peuvent être considérés comme des jeux ou comme des disciplines.

Il est bon au football, au tennis, au basket (des jeux)
mais:
Il est bon en athlétisme, en natation (des disciplines sportives).

Je ne pense pas qu’il soit incorrect d’employer en avec les noms de sports, lors que l’on les considère comme des disciplines sportives.
En revanche, il me paraît fautif d’utiliser à/au avec des noms de disciplines.

Il est bon en football, en rugby, en basket ne me surprend pas.

Edwin

Edwindwianto Grand maître Répondu le 19 août 2020

Merci !! Le fait que vous mentionniez  » disciplines  » et  » jeux  » m’aide bien. J’étais justement en train de me dire que peut-être on utilise < à > quand on peut dire  » jouer à  » et dans ce cas, on peut mentionner les cartes ou les sports utilisant une balle ou un ballon mais ça ne marche pas avec le tir à l’arc : < Il est bon au tir à l’arc. > mais < Faire du tir à l’arc > et non < Jouer au tir à l’arc >.  Mais bon, je pense pouvoir m’en sortir grâce à votre explication.

MALF Membre actif Répondu le 19 août 2020

en athlétisme – en algèbre – en arithmétique – en allemand – en italien – en histoire – en acrobatie – en alpinisme  : avec un nom commençant par un son voyelle on a toujours « en »

Le TLF Pour expliquer l’emploi de « à + article » :
————————-
b) […] [L’espace est une chose abstraite]

[Le complément est un domaine abstrait] En peinture aussi bien qu’en littérature (Gide) […]
[Le complément est un domaine où s’exercent]

[la spécialisation de quelqu’un ou de quelque chose] Artiste peintre ou peintre en bâtiment? (Camus)
[la capacité, la performance de quelqu’un ou de qquelque chose ] Il doit prouver pour la première fois ma capacité en administration (Chateaubriand)
[…]

Remarque  Il faut observer que tous ces compléments, le plus souvent indéterminés, ont généralement une valeur nominale très faible. En introduit un complément à valeur abstraite par opposition au complément plus concret introduit par dans. Avec en l’idée d’intériorité s’est amoindrie au profit d’une sorte d’ambiance. C’est pourquoi en est propre à suggérer un état, une situation. […]

La préposition en n’alterne avec à que devant certains substantifs féminins et quelques substantifs  masculins à initiale vocalique qui ne sont pas incompatibles avec l’idée d’intériorité.
[…]  L’article livre en combinaison avec à une valeur de détermination, celle de généralité étant fournie par en qui exclut l’article ; on notera que la préposition en figure essentiellement dans des syntagmes plus ou moins figés :
il travaille à l’usine (de chez Renault) / il travaille en usine
à l’appartement / en appartement
à la Bourse / en Bourse
à la campagne / en campagne
à la cour / en cours d’assises
à la face / en face
à la faculté / en faculté
à la gare / en gare
à l’hôtel / en hôtel
à la maison / en maison de
à la mer / en mer
à la place de / en place
à la prison / en prison
à la tête / en tête
à l’usine / en usine
à la ville / en ville

—————–
Ceci explique que les noms de sports (hormis ceux dont le nom commence par un son voyelle) soient fréquemment précédés de la préposition « à ».
Et donc la différence qui peut exister entre « il est bon en football » et au football  est une question de point de vue : considère-t-on le football comme un domaine abstrait . On emploie « en ». Comme une expérience concrète  ? on emploie à + le –>au
Pour ce qui concerne le tir à l’arc, il se peut que la pratique soit trop récente pour être traitée linguistiquement comme un domaine abstrait et qu’on le voie davantage comme une expérience concrète.

Tara Grand maître Répondu le 19 août 2020

En  cour d’assises.

le 19 août 2020.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.