« Où tu peux » ou « où tu puisses » ?

Bonjour, je ne sais si l’indicatif ou le subjonctif doit être utilisé dans cette phrase :

« Quand vient l’heure de la compétition, il n’y a aucun endroit où tu peux/puisses cacher une mauvaise préparation. »

J’aurais tendance à dire qu’il faut plutôt utiliser l’indicatif (« peux »), mais ça ne sonne pas très bien.

Merci pour votre aide.

Romain13 Débutant Demandé le 18 décembre 2019 dans Conjugaison
2 réponse(s)
 
Meilleure réponse

1.Quand vient l’heure de la compétition, il n’y a aucun endroit où tu peux cacher une mauvaise préparation.
2.Quand vient l’heure de la compétition, il n’y a aucun endroit où tu puisses cacher une mauvaise préparation.

Les deux modes sont possibles. Avec le subjonctif (2)on insiste sur l’absence de cachette et même plus subtilement, sur le désir déçu de ne pouvoir se cacher.
Avec l’indicatif (1) l’énoncé est plus neutre.

Tara Grand maître Répondu le 18 décembre 2019

Tara, j’étais occupée à répondre quand vous avez posté.

le 18 décembre 2019.

Pas de problème Joëlle. Et puis, nos réponses ne se contredisent pas.

le 18 décembre 2019.

C’est normal de tiquer, même si de nombreux grammairiens pourront admettre l’indicatif.
Quand met-on le subjonctif dans une subordonnée relative ?

Quand la proposition principale exprime une négation, une interrogation totale, ou une condition.
Exemple 1 : Je ne connais personne qui puisse en faire autant. (négation)
Exemple 2 : Connaissez-vous quelqu’un qui puisse en faire autant ? (interrogation)
Exemple 3 : Si vous connaissez quelqu’un qui puisse en faire autant, amenez-le moi ! (condition)

 Quand vient l’heure de la compétition, il n’y a aucun endroit où tu puisses cacher une mauvaise préparation. 

joelle Grand maître Répondu le 18 décembre 2019
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.