Orthographe réformée !

Bonsoir,

Jusqu’à ce soir, je ne m’étais pas rendu compte de la gageure…

Faut-il vraiment orthographier les mots comme les « nouveaux dictionnaires » nous l’enseignent ? Est-ce faux de continuer à écrire : pêle-mêle, un pullover et dare dare, etc. de cette manière !? (réf. un pulloveur, pêlemêle, daredare)

L’orthographe réformée est certainement un très grand sujet… Où en sommes-nous aujourd’hui ? A quoi se référer ?

Je vous remercie

Fifi Érudit Demandé le 6 avril 2020 dans Question de langue
3 réponse(s)
 

Salut Fifi ! La nouvelle orthographe n’est  pas obligatoire.L’Académie française a très clairement dit que l’ancienne orthographe n’était pas fautive du tout.

Prince Grand maître Répondu le 6 avril 2020

Dans son Dictionnaire, l’Académie française met en vedette l’orthographe  dite « ancienne » et indique à la fin de l’article la « nouvelle orthographe ».

« PULL-OVER

 (er se prononce air ou, parfois, eur) nom masculin (pluriel Pull-overs).

xxe siècle. Emprunté de l’anglais des États-Unis pull over, de même sens, lui-même composé à partir de to pull, « tirer », et over, « par-dessus ».
Tricot en fibres naturelles ou synthétiques, avec ou sans manches, que l’on enfile par la tête et qui s’arrête aux hanches. Un pull-over en cachemire, en coton, de laine. Pull-over à col roulé, à col en V. Par abréviation. Fam. Mettre un pull.

Orthographe

◇ Peut s’écrire pullover, selon les recommandations proposées par le Conseil supérieur de la langue française.

[règle §1] Soudure des mots composés.
[règle §8] Recommandations aux lexicographes et créateurs de néologismes • emprunts. »

Prince Grand maître Répondu le 7 avril 2020

Bonjour, référez-vous à ce que vous voulez. Écrivez comme vous voulez.
Ce que je vois dans votre question est que vous demandez s’il faut se référer aux lois françaises, à tel ou tel décret, celui du ministère de l’éducation ou de tel autre ministère pour valider des mots, ou à l’absurdité coûteuse, dépourvue de la moindre compétence, de la moindre légitimité, et anti-démocratique, qu’est l’académie française…
Et les modifications orthographiques de 1990, de quel décret ou de quelle loi relèvent-elles ?
Ne venez pas sur ce site pour demander la moindre autorisation relevant des services de l’État français. Si vous pensez que vous êtes bon en français, alors le français c’est vous.
Vous n’êtes pas ici sur un site gouvernemental. Il est exact qu’on trouve ici chez les personnes qui répondent surtout des âmes de fonctionnaires, de préfets, d’enseignants. Mais en aucun cas l’orthographe du français n’appartient à ces gens-là.
Cherchez-vous une norme au français ? Elle n’existe pas, sauf dans dans la tête de quelques fanatiques qui articulent toute une langue autour d’un accord du participe passé et, conscients qu’ils sont de l’insuffisance du principe fondateur de leur grammaire, marchent en meute, écrivent des grammaires, enseignent, excluent, centralisent, ou encore font la promotion de sites payants…
Mais vous trouverez ailleurs des sites plus confidentiels parlant de la langue avec plus de profondeur.
C’est à vous de choisir l’usage que vous ferez des nouveaux dictionnaires depuis 1990. Il n’est pas scandaleux que vos enfants orthographient tel ou tel mot différemment que vous le faisiez. Quant à la référence absolue, elle n’existe pas. Le français est une langue, et son écriture répond à une norme fluctuante. Vous vous intéressez aux préconisations de 1990, très bien, mais je vous avertis : les gens qui sont pour et les gens qui sont contre sont tous des gens dont il faut se méfier.

Concorde Amateur éclairé Répondu le 7 avril 2020

Il y a périodiquement des personnes qui viennent ici pour critiquer l’Académie, pour dénigrer ce site et mépriser ses contributeurs. En général, ils n’apportent aucune réponse. Leurs conseils sont inaudibles, il n’y en a pas.
Eux-mêmes ne savent même pas ce qu’ils cherchent. Cette errance est pitoyable.

le 7 avril 2020.

J’applaudis des deux mains !

le 9 avril 2020.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.