Orthographe de quelque

Répondu

Bonjour à tous,

j’ai découvert le projet Voltaire il y a quelques semaines et j’essaie d’ameliorer mon vocabulaire ainsi que mon orthographe.
J’étais en train de m’exercer sur un cahier Larousse « auriez-vous eu le premier prix de grammaire en 1890 » et je rencontre une difficulté sur la correction d’un exercice.

Il convient de compléter les phrases par quelque ou quel que, que l’on accordera si nécessaire. Voici mon problème :

il ne suffit pas pour réussir d’avoir quelque bonnes qualités, il faut y adjoindre quelque  savoir-faire.
il s’agit-là de ma prepositionner. Dans la première partie de la phrase, le mot « quelque » se trouve devant un adjectif donc il est invariable, dans la seconde partie de la phrase j’ai préféré laissé le singulier car compte tenu de la composition du mot, nous ignorons si l’auteur l’utilise au singulier ou au pluriel.

Or, voici le corrigé proposé : il ne suffit pas pour réussir d’avoir quelques bonnes qualités, il faut y adjoindre quelque(s) savoir-faire.

L’un d’entre vous pourrait-il m’expliquer pourquoi ici, il y a un « s » à quelques bonnes qualités ? S’agit-il d’un usage du xixeme siècle ?

Je vous remercie d’avance pour votre aide précieuse.

isisarsinoe

Isisarsinoe Débutant Demandé le 25 octobre 2015 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

5 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bonjour,

Lorsque quelque signifie PLUSIEURS, il est placé devant un nom au pluriel ou devant un adjectif suivi d’un nom au pluriel.
C’est alors un adjectif indéfini et comme tel, il prend un s final qui est la marque du pluriel.
J’ai mangé quelques cerises.
Ce matin j’ai fait quelques courses; cela m’a coûté vingt-cinq euros et quelques(euros sous-entendu)

Vous devez donc écrire quelques bonnes qualités(plusieurs qualités)

Quant à la seconde partie de la phrase, la librairie Larousse ne devrait pas se contredire.

Dans « Les difficultés de la langue française – Larousse » on lit:
Savoir-faire de même que savoir-vivre, ne s’emploie pas au pluriel.

il faut donc écrire : quelque savoir-faire.

czardas Grand maître Répondu le 27 octobre 2015

quelques bonnes qualités : quelques est un déterminant (ou adjectif) indéfini. Il s’accorde donc avec la mot qu’il détermine, ici qualités féminin pluriel.
quelque(s) savoir-faire : savoir-faire est un mot composé formé de deux verbes. Il est donc invariable. On ne sait pas s’il est au singulier ou au pluriel, d’où les deux possibilités proposées.

Nanou0 Maître Répondu le 25 octobre 2015

Je souscris à la réponse de Nanou0, mais complète sur la typographie orthodoxe des siècles dans un texte soigné :  « XIXe siècle ».
— numéro en chiffres romains petites capitales si possible, à défaut en capitales réduites à une taille légèrement supérieure à celle des minuscules (ex. : capitales 10 points contre 12). Ce site ne permet malheureusement pas de présenter la version correcte, aisément réalisable sous Word ;
— abréviation de ixième  en « e » et en exposant de préférence.

Chambaron Grand maître Répondu le 25 octobre 2015

Bonjour,

Je vous remercie pour vos retours.
Il me semblait avoir lu que lorsque « quelque » était placé devant un adjectif ou un adverbe, il restait invariable. Visiblement, j’ai fait une erreur.
Intuitivement, j’avais très envie d’écrire quelques bonnes qualités ! Je comprends donc bien qu’il s’agit d’un déterminant qu’il faut donc accorder avec qualités.

Je prends note de vos remarques Chambaron pour l’avenir.

Bonne journée,

Isisarsinoe Débutant Répondu le 26 octobre 2015

Bonjour Czardas,

Je vous remercie pour vos explications limpides.

Isisarsinoe Débutant Répondu le 27 octobre 2015
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.