On utilise le subjonctif présent ou le futur simple de l’indicatif quand on parle du futur?

Aujourd’hui j’ai écrit ces phrases (désolé s’il y a des fautes):

Je m’étonne qu’un français sur trois ____ (être) confrontré à un incendie.
Je suis surpris que Le Nigeria ____ (être) le troisième plus peuplé pays du monde.
Mais je parle du futur, et en anglais, je les aurais mis au futur, mais je sais que ces expressions exigent le subjonctif. Alors, quelle(s) choix est(sont) correcte(s): soit, sera, ou même aille être. « Sera » me semble le plus correct audiblement mais le moins correct grammaticalement.
Merci d’avance!
Salut1 Membre actif Demandé le 14 décembre 2020 dans Général
2 réponse(s)
 
Meilleure réponse

C’est en effet le subjonctif qui convient, le subjonctif présent.
Mais le problème -vous avez raison- est qu’il n’exprime pas le futur.
Je m’étonne qu’un français sur trois soit confronté à un incendie.
Je suis surpris que Le Nigeria soit le troisième plus peuplé pays du monde.
Le fait exprimé par la subordonnée semble être contemporain du fait de la principale, c’est à dire au présent.
Or il n’existe pas de subjonctif futur.

Il faut trouver un moyen de contourner et résoudre  le problème.

On peut le faire en ajoutant un complément, adverbe ou groupe nominal comme par exemple :
Je m’étonne qu’un français sur trois, soit, dans sa vie à venir confronté à un incendie.
Je suis surpris que Le Nigeria devienne un jour prochain le troisième plus peuplé pays du monde.

Tara Grand maître Répondu le 15 décembre 2020

Salut1,

Après les verbes de sentiment être surpris et s’étonner, on utilise ordinairement le subjonctif.

Si vous estimez que je n’ai pas compris votre question, explicitez-la. Merci.  🙂
Prince Grand maître Répondu le 14 décembre 2020
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.