On est seul ou seuls ?

Bonjour à tous,

Vu sur un formulaire. Doit-on écrire « On est seuls pour devenir etc. » ou bien « On est seul pour devenir etc ». Avec ou sans le « s » à la fin de seul ?
Je penche pour la suppression du s, et vous ?
Merci d’avance pour votre éclaircissement.
Pascal

Pascal Débutant Demandé le 28 août 2015 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

7 réponse(s)
 

Le problème posé est celui de l’accord avec « on » et secondairement du sens de « seul ».

1) « on » signifie à l’origine « l’homme » (utilisation qui marque le cas général)==> donc, c’est du singulier, « on a souvent besoin d’un plus petit que soi ».
Mais l’usage courant -surtout oral ou en langue peu soignée- permet de remplacer « nous » par « on » : on est arrivé(s). Depuis quelque temps, il est donc logique d’accorder l’adjectif : on est arrivés. (Notez au passage que le verbe reste au singulier, donc la logique se perd de vue….

donc  » on est seuls » ; peut signifier dans un contexte : « je reste à la maison avec mon mari : on est seuls (sous-entendu : nos enfants sont sortis) ou bien « les enfants sont restés seuls à la maison (sans adultes) »

2) en second, le sens de « seul » est bi en relatif : je suis seule marque l’unicité (et donc le caractère absolu), si on est seul c’est une personne…

Mais dans l’exemple précédent, « on est seuls » ==> « seul » signifie : nous sommes deux (par rapport à un groupe plus grand).

Il peut y avoir aussi pour les expressions de type proverbe ou vérité générale : « on est seuls face à la mort ». Ce qui désigne la solitude de tous et de chacun et c’est correct car « on » = « nous ».

joelle Grand maître Répondu le 28 août 2015

Bonjour,

Le pronom indéfini on a tendance à  devenir un pronom personnel et à désigner des personnes bien identifiées; ainsi, bien que le verbe qui suit on soit au singulier, l’adjectif attribut prend le genre et le nombre de l’être désigné. Il s’agit alors d’un accord sylleptique ou syllepse grammaticale.

Voici des exemples:

Après ce brillant succès, on est contente Amélie ?
On a gagné le match, car on était vraiment les plus forts.
On n’est pas toujours jeune et belle.

Il importe donc de prendre en compte, la situation ainsi que l’intention de l’auteur.

Complément sur les accords sylleptiques:

En revanche, la syllepse est obligatoire pour la plupart de qui, bien que féminin singulier, joue le rôle de pronom indéfini pluriel. On doit donc dire :
« La plupart des gens le savent »
et non comme on l’entend souvent :
« La plupart des gens le sait ».

czardas Grand maître Répondu le 28 août 2015

Merci pour cette exhaustive explication.

Le contexte laisse entendre le « nous sommes deux », mais je ne suis pas sûr que tout le monde possède votre connaissance…

Nous verrons bien !

Pascal Débutant Répondu le 28 août 2015

Merci aussi pour ce complément d’information.

Cela confirme l’ajout du « s » à la fin du mot seul.

Pascal Débutant Répondu le 28 août 2015

« On est seuls » est une ineptie. On est pronom indéfini, et devrait être seulement employé comme tel à l’écrit : On est jamais si bien servi que par soi-même.
Dans une phrase comme « on a abîmé la voiture », on pourrait se demander qui est l’auteur des dégâts !

Il faut savoir que, dans la langue écrite, « on » à la place de nous est incorrect.
En conséquence, on ne devrait pas avoir à se poser cette question et il convient d’employer « nous ».

Il faut que nous nous appliquions à défendre la langue française si malmenée.

jean bordes Grand maître Répondu le 28 août 2015

Je ne peux que souscrire à cette tentative de rébellion, mais pour cette fois je ne suis pas décideur et les affres du marketing de communication nous poursuivent…

Pascal Débutant Répondu le 28 août 2015

Bonjour,

J’arrive sur cette page en ayant tapé dans mon moteur de recherche « nous sommes seul ou nous sommes seuls » et j’avoue qu’il s’agisse de « on » ou de « nous » je n’ai pas trouvé réponse à ma question.
Nous sommes seuls: nous sommes un groupe d’amis et nous sommes seuls dans ce parc.
Nous sommes seul: j’aurais tendance à écrire seul au singulier dans le sens « chacun est seul ».

Saurez-vous m’éclairer? Merci d’avance!

Midipy Débutant Répondu le 10 août 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.