Nous devons partir maintenant sinon  nous arriverions en retard.

Bonjour,

Nous devons partir maintenant sinon  nous arriverions en retard.

Certains francophones expliquent le conditionnel dans cette phrase de la manière suivante :

Il n’est pas du tout sûr que nous partions à temps, au contraire nous pensons que nous ne le ferons pas. Ou : nous ne partirons pas du tout. Nous ne pourrons pas arriver en retard parce que nous n’irons pas là-bas. (*)

Pourtant, à mon avis, le conditionnel est incorrect dans cette phrase ou sinon, il s’agit d’un régionalisme. Il faut le futur, l’explication (*) me semble trop complexe : si on souhaite exprimer cette nuance, il serait préférable de reformuler.

À mon avis, arriver en retard est une action dans le futur et le conditionnel n’est pas approprié dans ce contexte.

J’aimerais savoir ce que vous en pensez.

Merci

Automne Grand maître Demandé le 4 avril 2021 dans Général
3 réponse(s)
 


Nous devons partir maintenant sinon nous arriverons en retard.

Nous devons partir maintenant sinon  nous arriverions en retard

Je vois à cette deuxième phrase  un autre sens . L’hypothèse d’un départ différé  ne sera pas avérée, on le sait, mais on  imagine quand même quelles en seraient les conséquences. Le fait A est  une supposition non recevable

(Fait A  : partir – fait B arriver)

Tara Grand maître Répondu le 5 avril 2021

Mais « sinon » dans la 2ème phrase = si nous ne partons pas maintenant.

Si nous ne partons pas maintenant, nous arriverons en retard. Ou Si nous ne partons pas maintenant, il est fort probable que nous arriverons en retard.

Pourquoi voulez-vous compliquer les choses en utilisant le conditionnel qui, en plus, serait considéré comme érroné ?

le 5 avril 2021.

Oui mais : si nous ne partions pas maintenant est correct également et l’imparfait à valeur modale exprime une hypothèse moins probable que le présent.

revoir ce que j’ai dit sur une hypothèse non recevable

le 5 avril 2021.

Ceci dit, j’ai donné mes arguments.  Je ne vois rien de plus à ajouter. J’attends des arguments contraires, pas des affirmations  (même avec références si elles ne sont pas argumentées).

le 5 avril 2021.

Justement, si nous ne partions pas maintenant n’est pas approprié pour reformuler cette phrase, avec « sinon ». « Sinon » est lié à Nous devons partir maintenant, à la première partie qui précède « sinon ». Si vous voulez ajouter la suite si nous ne partions pas maintenant, il faut ajouter d’autres phrases et là employer le conditionnel, mais pas dans votre phrase initiale.

Mais oui, je m’arrête là.

le 5 avril 2021.

« Le conditionnel ne conviendrait pas. En effet, sinon ne peut pas s’appliquer à une condition irréelle ; autrement il n’y aurait pas d’alternative.

Une condition réelle admet nécessairement une condition opposée puisque la condition peut se réaliser ou non, p. ex. s’il fait beau demain ↔ s’il pleut demain. Il est donc naturel de dire :

S’il fait beau demain, j’irai me promener ; sinon (= s’il ne fait pas beau demain), je resterai chez moi. 

Une condition irréelle ne peut en revanche admettre de condition contraire puisque justement elle est irréelle. Si par exemple quelqu’un est pauvre, il peut dire si j’étais riche, mais il ne pourrait pas dire si j’étais pauvre, puisque justement il l’est. Cela n’a donc guère de sens de dire :

Si j’étais riche, je m’achèterais un yacht ; sinon (= si je n’étais pas riche)… »

 

 

 

 

 

 

Prince Grand maître Répondu le 4 avril 2021

Merci, voici la source.

le 4 avril 2021.

sinon nous arriverons en retard. : futur
A cause du présent, nous devons partir ou partons…
Si nous ne partions pas, nous arriverions en retard.

joelle Grand maître Répondu le 4 avril 2021

le conditionnel dans la seconde phrase, avec l’imparfait.

le 4 avril 2021.

Merci.

le 4 avril 2021.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.