Nom de couleur

Répondu

Bonjour !

Je bloque sur une comparaison de couleur : « Ses yeux, à l’ordinaire d’un noir obsidien… ».
L’adjectif « obsidien » relatif à l’obsidienne (la roche) n’existe pas, mais serait-il possible d’écrire « d’un noir d’obsidienne » ?

Merci !

Nikki35000 Débutant Demandé le 1 février 2021 dans Question de langue
2 réponse(s)
 
Meilleure réponse

A mon avis, on ne peut pas  dire « d’un noir obsidien » ou « obsidienne », mais on peut dire « d’un noir d’obsidienne », comme l’on dit « d’un noir de jais ».

Dict. de l’Académie française :
« OBSIDIENNE

 nom féminin

xvie siècle, obsidien. Emprunté du latin obsidianus, de même sens, lui-même dérivé de Obsidus ou Obsius, nom du Romain auquel Pline l’Ancien attribue la découverte de cette pierre, en Éthiopie.

 

 

MINÉRALOGIE. Roche volcanique vitreuse, vert foncé ou noire. »

TLFi, s.v. Obsidienne, substantif féminin :

«  Les plus connues de ces roches [éruptives] sont les obsidiennes [it. ds le texte], noires ou vertes, qui ressemblent tout à fait à du verre à bouteilles et qu’on désigne parfois sous le nom de verre des volcans. L’obsidienne a été utilisée de tout temps par les peuplades humaines primitives pour fabriquer des instruments tranchants…
BOULE, Conf. géol., 1907, p.32.

 P. métaph. ou au fig. Tout le jour se levait sur la première angoisse. Ce monde en laque et en obsidienne n’acceptait pas plus le chagrin que la pluie (GIRAUDOUX, Suzanne, 1921, p.73).

 

« REM. Obsidiane, subst. fém., var. anc. Pauvre Âme, Ombre de la Tour morne aux murs d’obsidiane! (RÉGNIER, Poèmes, Poèmes anc., 1892, p.184).
Début de l'objet 1 de la requête (Paragraphe)Prononc. et Orth.: []. Ac. 1762: obsidiane; 1798-1878: -diane, -dienne; 1935: -dienne. Étymol. et Hist. 1566 obsidien (DU PINET, Pline, L’Histoire du monde, t.2, p.705: une sorte de verre noir, dit Obsidien); 1644 obsidiane (B. DE BOOT, Parfaict joaillier, fo  4 vo); 1765 obsidienne (Encyclop. t.11). Empr. au lat. obsidianus «id.» que l’on ne trouve que dans des mss tardifs de Pline, pour obsianus (cf. Nat. hist., éd. J. André, 36, 26, 196 et var.) d’où la forme de m. fr. obsiane 1522 [date éd.] (CORBICHON, Propr. des choses, XVI, 98 ds Romania t.33, p.583) qui n’a pas survécu; obsidianus/obsianus sont dér. de Obsidius/Obsius nom du Romain qui, d’après Pline, découvrit cette pierre en Éthiopie.. »

 

Prince Grand maître Répondu le 1 février 2021

Merci pour votre aide !

Nikki35000 Débutant Répondu le 2 février 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.