ne pas ou ne… pas

ne pas ou ne… pas

Dominique Érudit Demandé le 2 décembre 2015 dans Question de langue
1 réponse(s)
 

Si le verbe est conjugué, ne et pas encadrent le verbe qui peut être précédé d’un pronom complément :
Je ne chante pas.
Il ne le lui fait pas remarquer.

En revanche, si ne et pas sont utilisés avec un verbe à l’infinitif présent, il est placé avant ce verbe et, éventuellement, les pronoms compléments :
Il est conseillé de ne pas jouer avec le feu.
Mieux vaut ne pas le lui dire.

Toutefois, dans la langue littéraire et recherchée, ne et pas encadrent souvent l’infinitif et, éventuellement, les pronoms compléments :
Mon courage renaquit pour ne trembler pas.
On peut aussi écrire avec moins d’effet, en employant être ou avoir :
Je me suis enfui pour n’avoir pas à me justifier.
Pourrait-il enfin n’être pas injuste ?

Si le verbe est à l’infinitif passé ou passif, ne et pas se placent avant le verbe auxiliaire dans la langue ordinaire, mais souvent pas est après dans la langue soignée.
Je crains de ne pas avoir compris. (Académie française).
Je me reprochais de n’avoir pas versé de larmes.

Ne soyons pas sévères envers Les Échos et pensons plutôt qu’il y a là un petit effet de style.
Quant à la place de ne et pas avant un infinitif passé, les deux exemples que je donne montre que les deux sont possibles (groupés ou séparés), mais avec les auxiliaires avoir ou être.
Tout dépend du contexte.
Dans une langue plutôt soignée, j’opte sans ambages pour la séparation (mais toujours avec les auxiliaires avoir ou être) :
Je pleurais de rage de ne l’avoir pas vue.

jean bordes Grand maître Répondu le 3 décembre 2015
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.