ne, ou pas ne?

Bonjour à tous,
Voici la phrase:
« … sans qu’il ne lui fournît jamais d’explications »
Et donc ma question:
Faut-il garder le « ne »? Avec « sans que », le « ne » doit être supprimé. Mais qu’en est-il dans ce cas avec le « jamais »?
Merci!

cocotteensucre Amateur éclairé Demandé le 30 août 2022 dans Général

Pour ne plus vous poser cette question ni tant d'autres,
découvrez les formations en orthographe et en expression du Projet Voltaire :

6 réponse(s)
 

Merci, mais avec « sans que » + « jamais »?

cocotteensucre Amateur éclairé Répondu le 30 août 2022

Bonsoir,

Sans qu’il lui fournît jamais d’explication.

Prince Grand maître Répondu le 30 août 2022

Bonjour,

Dans son sens négatif, jamais doit être utilisé avec ne.
Ou alors on pourrait écrire : sans jamais lui fournir d’explication.

PhL Grand maître Répondu le 30 août 2022

Personnellement, j’ai du mal à comprendre votre phrase car on a l’impression qu’elle n’est pas complète.
Pouvez-vous donner la principale ?

joelle Grand maître Répondu le 30 août 2022

Bonsoir,

comme Joëlle, je ne vois pas l’intérêt de ce « jamais » dans votre phrase.

Si je le conservais, je ne conserverais pas en revanche le « ne », « jamais » se situant dans le temps de l’interrogatoire.

J’ajoute également qu’avec explication au singulier « une » est beaucoup plus approprié qu’un « d' », qui est l’élision d’un « des », marque du pluriel.

« elle continua de le questionner, sans qu’il lui fournît jamais une explication. » ou
« elle continua de le questionner, sans qu’il lui fournît jamais d’explications. »

La première des deux ayant  nettement ma préférence.

Ouatitm Grand maître Répondu le 30 août 2022

« elle continua de le questionner, sans qu’il (ne) lui fournît jamais d’explication. »
Je n’arrive pas à trancher…

cocotteensucre Amateur éclairé Répondu le 30 août 2022

La locution « sans que » est déjà négative, donc ajouter un « ne » se révèle redondant. Je vous mets un lien vers Bescherelle.

le 30 août 2022.

Selon l’Académie française, la locution conjonctive « sans que » n’appelle pas l’emploi de la négation. Sans que personne s’y oppose, sans qu’on en ait rien su.

Mais, dans les propositions introduites par sans que, lorsqu’elles s’insèrent dans un contexte négatif (si la principale exprime une négation), on peut utiliser le « ne » dit explétif, que n’exige pas la correction grammaticale, mais qui est recommandé dans la langue soutenue.
Il vient sans qu’on l’en ait prié,
Il ne vient jamais sans qu’on l’en ait prié ou sans qu’on ne l’en ait prié sont toutes des phrases correctes.
Seule la phrase Il vient sans qu’on ne l’en ait prié serait fautive.

le 30 août 2022.

Jamais : quel sens a-t-il dans la phrase ?
L’adverbe de temps jamais s’emploie essentiellement aujourd’hui en corrélation avec la particule négative ne et signifie « en aucun temps » : on n’a jamais rien vu de pareil ; je n’en avais jamais entendu parler ; jamais homme ne fut plus serviable.
Mais cet adverbe signifie aussi « en un temps quelconque, à un moment, en un jour quelconque » : elle m’est plus chère que jamais ; si vous venez jamais me voir, je vous montrerai ma collection ; j’ignore s’il a jamais affirmé cela. Quand jamais a ce sens positif, on ne doit pas l’employer avec la négation ne, ce qui commence hélas à se faire, en particulier dans des phrases à valeur comparative exprimant le plus haut degré. On ne dira donc pas C’est le plus bel exploit qu’il n’ait jamais réalisé, puisque cet exploit a été réalisé, mais bien C’est le plus bel exploit qu’il ait jamais réalisé.

le 30 août 2022.

L’emploi de « jamais » positif (sens : à un moment quelconque) est très utilisé de nos jours aussi.
On trouve aussi, dans un emploi très courant : « si jamais ». Si jamais il vient vous voir, dites-lui... Le sens : s’il arrivait qu’il vienne vous voir.
Et puis « à tout jamais ». Etc.
On a aussi « plus que jamais » . Il est plus que jamais attaché à ses habitudes.

Et encore : c’est la plus  gentille personne que j’aie jamais connue
Et puis: as-tu jamais rencontré une personne aussi  étrange ?
Etc.

le 31 août 2022.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.