Ne explétif

Répondu

Bonjour,

Le ne explétif est-il facultatif ?

Par exemple dans les phrases :
Il y a plus de monde qu’on (n’) avait prévu
Il marchait sur la pointe des pieds de craint qu’on (ne) le voie

Merci d’avance !

Xella Amateur éclairé Demandé le 13 mars 2016 dans Général

Il y a plus plus de monde qu’on (n’) avait prévu.

Il n’est pas nécessaire d’en mettre deux !

le 13 mars 2016.

?

le 16 mars 2016.

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

2 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bonjour,

Plus que … ne
Plus suivi de que et d’un membre de phrase exige la particule ne.
Ils sont plus beaux qu‘ils ne le paraissent.
Il est plus heureux que vous ne l’êtes.
Dites:
Il y a plus de monde que l’on n‘ avait prévu.

Cette règle s’applique également à « autre que» et à «moins que»

Avec le verbe craindre, le verbe qui suit est toujours au subjonctif et s’accompagne de la particule ne.
Ne n’est donc pas facultatif mais obligatoire.
Il en va de même pour l’expression  « de crainte que »(sans qu’il y ait pour cela négation expresse dans l’idée)
Ne lui dites rien, de crainte qu’il ne bavarde
Dites:
Il marchait sur la pointe des pieds de crainte qu’on ne  le voie.

czardas Grand maître Répondu le 13 mars 2016

Mes suggestions :
Il y a plus de monde qu’on ne l’avait prévu. (le « ne » s’impose ici)
Il marchait sur la pointe des pieds, de peur (plutôt que « de crainte ») qu’on ne l’entende / qu’on l’entende (« ne » facultatif ici)
NB : s’il marche sur la pointe des pieds c’est pour ne pas faire de bruit ! Car on le voit aussi clairement que s’il marchait « à plat ».

Cathy Lévy Grand maître Répondu le 14 mars 2016
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.