Nature vs fonction

Salut tout le monde ! Svp quelle est différence entre : proposition subordonée circonstancielle et complément circonstanciel…je parle au niveau de l appellation ,s agit il de la nuture et fonction ou quoi ??? Et merci d avance

Marouane Amateur éclairé Demandé le 1 septembre 2020 dans Général
3 réponse(s)
 

Pour pouvoir répondre le plus clairement possible à votre question je rappelle quelques notions :
Une proposition
est un ensemble de mots qui s’ordonnent autour d’un prédicat (souvent un verbe mais je simplifie).
Une proposition peut être indépendante, c’est à dire se suffire à elle-même : le chat dort dans son panier.
Une proposition peut être dépendante d’une autre proposition : le chat dort dans le panier que je lui ai aménagé.
L’une est principale : en gras – l’autre  est subordonnée : soulignée
La subordonnée vient apporter une information sur un élément de la principale : ici sur le nom panier et dans ce cas elle est relative (une proposition subordonnée relative est complément du nom).
La subordonnée peut apporter une information sur le verbe : le chat dort dans son panier quand il fait froid.
En ce cas, elle est complément du verbe et ici elle est complément circonstanciel de temps.

Sa nature est d’être une proposition – sa fonction est d’être complément circonstanciel de temps
Les groupes nominaux ou les noms peuvent être aussi compléments circonstanciels : le chat dort dans son panier la nuit. « la nuit » :  nature : nom – fonction complément circonstanciel de temps

Tara Grand maître Répondu le 1 septembre 2020

Marouane,

Faites-vous la différence entre analyse grammaticale et analyse logique ? Faites-vous de la grammaire traditionnelle ou de la nouvelle grammaire (ou un mélange des deux) ? Ou bien vous l’ignorez ?
Les classifications et la terminologie grammaticale ne sont pas les mêmes…

Prince Grand maître Répondu le 1 septembre 2020

Bon, je vais me borner à répondre à votre question sans avoir obtenu vos réponses. Vous pourrez  toujours demander des précisions.

Complément circonstanciel (CC) est une partie de fonction (il faudrait encore préciser : de temps, de lieu, etc. (CCT, CCL, etc.).
N.B. Un mot (ou un groupe de mots ou syntagme) peut être CC et une proposition également. 

Proposition subordonnée circonstancielle (PSC): « proposition subordonnée » ne fait pas partie d’une fonction ; par contre « circonstancielle » renseigne  déjà sur une partie de la fonction de la PSC  :  ce mot nous dit que cette proposition remplit une fonction de CC.  Il convient de préciser  les circonstances de l’action : le temps ( ==> proposition  subordonnée circonstancielle de temps), la cause (  ==> prop. sub. circ. de cause), le but, la condition, la comparaison, etc.

Prince Grand maître Répondu le 1 septembre 2020

Vous dites, Prince, que subordonnée n’est pas une fonction. Je pense que si.
Sinon, quelle serait la fonction d’une proposition principale et d’une proposition indépendante ?
Il me semble bien que « proposition » est une nature, une classification d’un élément, au même titre que « groupe nominal », « groupe verbal « etc. , et que « nom », « verb »e, etc.
On n’est seulement pas au même niveau d’analyse de la phrase.
Et que  indépendante », « principale », « subordonnée » sont des fonctions à préciser encore en ce qui concerne les subordonnées : conjonctive ou relative etc. et puis encore : COD ? circonstancielle de ceci ou cela ? etc.

le 2 septembre 2020.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.