Mots dont le sens change avec le genre…

Je collecte, en ce moment, les mots dont le sens varie en fonction du genre.
Vous en connaissez tous : garde, espace (merci les typographes), livre, etc. J’en ai déjà plus d’une centaine.
Mais je ne peux mettre un nom sur ces foutus mots « hermaphrodites ». Vous, qui maitrisez mieux que moi les formules et les noms, pouvez-vous me dépanner sur ce coup ? Je vous le revaudrai…

Chambaron Grand maître Demandé le 1 septembre 2015 dans Question de langue
Ajouter un commentaire
5 réponse(s)
 

Pour moi ce sont des homonymes…

joelle Grand maître Répondu le 1 septembre 2015

Merci Joëlle, mais c’est trop vague…
Je cherche le nom de la sous-catégorie. Mais peut-être n’y en a-t-il pas.

le 1 septembre 2015.

Je pense qu’il n’y en a pas. Vous trouvez sûrement un titre très vivant grâce à une pirouette imagée…
Par précision, ou prétérition, je ne vous rappelle pas le nom des mots qui n’ont pas de genre défini (épicène) car vous le connaissez et que cela n’a pas à voir avec votre demande. Cela peut faire l’objet d’une précision sur votre chronique. Bonne continuation, j

le 2 septembre 2015.

Grevisse parle d’« homonymes distingués par le genre » (§ 466). Il en dresse d’ailleurs une liste accompagnée d’indications étymologiques. Certains sites Web les appellent « noms à double genre »… Ça reste un peu long pour un mot-dièse ! 😉

le 2 septembre 2015.
Ajouter un commentaire

Bonjour,

Je proposerais : homographes nominaux lexicaux.

En voici quelques-uns:

un aria;une aria
un baliste;une baliste
un barbe*;une barbe
un barde;une barde
un berce;une berce
un bugle; une bugle
un cornette;une cornette
un crêpe;une crêpe
un escarpe;une escarpe
un jarre;une jarre
un manche;une manche
un manille; une manille
un moufle;une moufle
un onagre;une onagre
un page; une page
un pupille;une pupille
un vigile;une vigile

Barbe ( adjectif)
Cheval barbe. Cheval de selle, de race orientale (Barbarie).
Emploi subst. Un barbe. ,,Son barbe cordouan, rétif, faisait des voltes/Et hennissait…«  (HÉRÉDIA, Les Trophées, 1893, p. 198)  Ref: TLFI

czardas Grand maître Répondu le 1 septembre 2015

Un grand merci pour votre contribution ! Il ne me manquait que « baliste » au masculin, poisson venimeux que je ne mange que le vendredi saint des années bissextiles des siècles pairs. Cela confirme que la liste est assez limitée finalement.

Concernant le nom « homographe », il est  plus précis qu’homonyme, même si je reste un peu sur ma faim : dans « Les poules du couvent couvent » ou « Elles excellent à faire une excellent repas « , on trouve des homographes non homophones, mais il s’agit là d’un hasard.

Je pense qu’il n’y a pas de mot plus précis. En fait, c’est pour animer une chronique de langue sur Twitter, et je cherche un mot-dièse spécifique. Par curiosité, vous pouvez me suivre sur @chambaron13. J’ai déjà sévi sur #éponyme  ou sur #frgentilé.

Bonne journée !

le 1 septembre 2015.

Les mots que j’ai cités appartiennent tous à la même classe grammaticale : ce sont des noms, qui sont simultanément homographes et homophones.

Ce qui n’est pas le cas de l’ exemple: les poules du couvent  couvent. ( couvent :nom; couvent: verbe couver)

Couvent(nom) et couvent(verbe) ne sont pas homophones et n’appartiennent pas à la même classe grammaticale.

Pour votre information, le baliste n’est pas toxique et encore moins venimeux. On pêche et on mange du baliste en Bretagne.
Ce poisson ne doit pas être confondu avec le tétraodon/ tédradon  et le diodon hérissé de piquants quand il se sent en danger.
Ces poissons sont très toxiques et sont responsables de tétrodotoxisme qui provoque chaque année de nombreux décès, notamment au Japon où leur consommation est très prisée sous le nom de Fugu.

le 1 septembre 2015.
Ajouter un commentaire

Bonjour,

Voici un autre couple de noms homographes distingués par leur genre, que je viens de découvrir au hasard de mes lectures:

Souris (fém) :. Petit mammifère rongeur omnivore de la famille des Muridés.
Souris (masc) : poétique et vieilli ;Doux, fin, frais, léger, petit souris; souris agréable, caressant, gracieux; le premier souris; le souris d’une mère; faire un/des souris

un souris le désarme et de son coeur facile obtient un prompt retour. (Jacques Delille, L’Homme des champs ou les Géorgiques françaises)

et voici une liste de noms des deux genres:

ange, aune, coche, cravate(un cravate : cheval robuste d’origine croate) ombre , pourpre , serpentaire , triomphe , vigogne ( Au masc., vieilli. Chapeau de laine de vigogne. Un beau vigogne (Ac. 1798-1878). Ils vont, coiffés d’un vieux vigogne Dont la plume cache les trous! (ROSTAND, Cyrano, 1898, II, 7, p. 88).)

czardas Grand maître Répondu le 22 novembre 2015
Ajouter un commentaire

Vraiment merci pour cette série : il m’en manquait trois !

Je n’ai pu localiser « aune » au masculin.

Le cas de l’ange est différent : il s’agit plutôt d’un épicène, car le sens ne change pas vraiment avec le genre. Mais l’idée  est tout à fait intéressante,,, dans le cas spécifique de l’ange.

Chambaron Grand maître Répondu le 23 novembre 2015
Ajouter un commentaire

Bonjour,
Il s’agit d’une autre orthographe de aulne (arbre)
http://www.lesarbres.fr/aulne.html

czardas Grand maître Répondu le 23 novembre 2015

Merci.

le 23 novembre 2015.
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.