« montre » ou « montrent »

Bonjour à tous

Accord au pluriel ou pas dans le cas suivant :  » La diffusion de D et l’absence de ¹⁸O montre(nt ?) que… »

J’aurais tendance à laisser singulier mais en réfléchissant j’ai soudain un doute ?

En faisant un parallèle avec une expression de ce genre :  « Ni Paul ni Robin n’est le père de cet enfant. » Soit l’un soit l’autre. Le verbe n’admet logiquement qu’un sujet  ;

Ou dans cette expression :  » Ni ta sœur, ni ton frère, ni ta mère ne viendra. » Le verbe est aussi au singulier lorsque les sujets sont au singulier et que le deuxième est entre virgules, et ce, même si les deux sujets peuvent faire l’action du verbe. Donc singulier.

L’action du verbe « montre »  est faite par « diffusion » mais aussi avec « absence » = rien…

Bref j’avais accordé au départ et plus je me creuse la tête plus ça me fatigue…

A votre bon coeur M’sieurs Dames !   ;-))

My Débutant Demandé le 24 août 2018 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

2 réponse(s)
 

Le verbe qui a plusieurs sujets se met au pluriel, c’est le cas de votre phrase.
La diffusion de D et l’absence de ¹⁸O montrent  que… »

Mais le verbe s’accorde parfois avec le sujet le plus rapproché lorsque :

– les sujets sont synonymes ou expriment une même idée : Le courage, la volonté de cet homme impressionne ces proches.
– les sujets sont en gradation : Un regard, un geste, une plaisanterie est parfois suffisant.

Les coordinations « ou, ni ». Lorsque les éléments s’ajoutent, l’accord se fait sur les deux. Lorsqu’ils ne s’ajoutent pas, on fait l’accord avec le dernier.

joelle Grand maître Répondu le 24 août 2018

Bonjour
La diffusion de D et l’absence de O montrent   que…
Ni Paul ni Robin ne sont le père de cet enfant.
Ni ta sœur, ni ton frère, ni ta mère ne viendront.

Brad Grand maître Répondu le 24 août 2018
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.