« mon Commissaire » ou « mon commissaire »

Bonjour,

Je trouve pas mal de sites qui expliquent que l’on met une majuscule lorsqu’on s’adresse à la personne. Exemple : « Je vous souhaite la bienvenue, Général Dallaire. »

Mais je n’ai jamais trouvé le cas où il est écrit « mon » / « ma ». Exemple : « C’est sûr mon Commissaire / commissaire, ce n’est pas du commun. » Ici, majuscule ou pas majuscule ?

D’ailleurs, je me pose la question aussi en enlevant le « mon » : « C’est sûr Commissaire, ce n’est  pas du commun. » est-il correct ?

Merci pour votre aide !

calementine Amateur éclairé Demandé le 3 septembre 2020 dans Général
2 réponse(s)
 

L’usage du mon : mon n’est pas l’adjectif possessif mais l’abréviation de monsieur. Il s’adresse donc uniquement au personnel masculin et ce, lorsqu’on salue les officiers sous l’uniforme. Le commissaire n’est donc pas concerné.

Tara Grand maître Répondu le 3 septembre 2020

Ah ! Au temps pour moi, je ne savais pas du tout… Merci pour cette information !

le 3 septembre 2020.

Les particuliers qui s’adressent à un(e) commissaire de la police nationale  peuvent écrire Monsieur le Commissaire, Madame le Commissaire, Madame la Commissaire.  Monsieur le Commissaire divisionnaire… Le grade de commissaire principal n’existe plus dans la police. On ne peut écrire Monsieur le Commissaire  principal qu’aux policiers qui avaient ce grade avant sa suppression et qui l’ont conservé.

Dans certains séries notamment, on entend : Commissaire, bla  bla bla.

Les commissaires des armées (de carrière), qui sont des militaires*, sont peut-être appelés Mon commissaire par des subordonnés. Il faudrait pouvoir le vérifier.

* Ils peuvent exercer leurs fonctions notamment au ministère des armées et dans les unités opérationnelles (par ex. un régiment).

Prince Grand maître Répondu le 3 septembre 2020

Merci pour votre réponse, mais j’ai peur de ne pas comprendre ce que vous me conseillez d’écrire… Je pensais vraiment à une forme dialoguée (donc beaucoup moins formelle). En l’occurrence, dans mon contexte, c’est un capitaine de police qui s’adresse à son commissaire sur une scène de crime. Merci d’avance et excusez-moi pour mon incompréhension !

le 3 septembre 2020.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.