Merci de ou merci pour

Complément de réponse à la question posée par HELMAS le 29 novembre 2014 et à la nouvelle réponse de Nicolas hier, 25 octobre.
Voir ci-dessous et voir la réponse à la question d’HElMAS en bonne et due place.

jean bordes Grand maître Demandé le 26 août 2015 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 

Bonjour,

On peut résumer l’emploi des prépositions de ou pour selon le schéma suivant :

1- Merci suivi d’un nom

On emploie de ou pour avec cependant une certaine nuance de sens.

a- On emploie pour lorsqu’on présente des remerciements par avance; à la fin d’une lettre on écrira:
Merci pour l’attention que vous porterez à ma demande.

b- On emploie de lorsqu’on présente des remerciements pour un fait qui s’est produit.
Merci de l’attention que vous avez portée à ma demande.

Ainsi le livre de Valérie Trierweiler aurait dû s’intituler: «Merci de ce moment»

2-Merci suivi d’un verbe

On emploie exclusivement la préposition de

Merci ‘avoir lu ce que j’ai écrit.

czardas Grand maître Répondu le 27 août 2015

Merci de avec un nom. Tour usuel et correct : Merci mille fois de votre lettre si gentille !

Merci pour avec un nom. Tour de plus en plus fréquent et considéré comme correct, mais d’un registre moins soutenu que merci de : Merci pour votre gentille lettre !

Merci de avec un infinitif. Merci de m’avoir écrit. Dans ce cas, l’emploi de pour est déconseillé.
(Source : Jean Girodet, Pièges et difficultés de la langue française).

Merci se construit normalement avec de : Merci de tous ces cadeaux que vous m’avez envoyés. (Acad.).
On rencontre aussi, et de plus en plus, la préposition pour, mais cet usage est moderne : Merci pour la visite. (R. Martin du Gard).

Devant un infinitif, de est obligatoire : Merci d’être venu me voir. Merci de m’avoir laissé espérer encore.
(Source : Dictionnaire des difficultés de la langue française, Larousse).

 

 

jean bordes Grand maître Répondu le 26 août 2015

Je résume tout simplement en disant :
• Les emplois de de et de pour sont corrects dans tous les cas, sauf devant un infinitif devant lequel l’emploi de de est obligatoire, à tout le moins l’emploi de pour est fortement déconseillé.
• D’une manière générale, l’emploi de de est fortement conseillé.

jean bordes Grand maître Répondu le 27 août 2015
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.