Masculin Féminin

J’entends parler  d’écrivaine et de maîtresse de conférence. Malgré tout  est ce que ces termes sont corrects ?
Merci

durillon Maître Demandé le 24 mars 2017 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

4 réponse(s)
 

Bonsoir durillon,

Pour « écrivain » il est tout à fait possible d’utiliser le féminin écrivaine. La forme féminine est acceptée par les dictionnaires Larousse et Robert.
On utilise encore souvent la forme épicène : un écrivain et une écrivain.

La féminisation de « maître » pour les noms de métier ne semble pas encore acceptée. Mais vous trouverez ici un argumentaire intéressant sur la question.
http://parler-francais.eklablog.com/guerre-des-sexes-a100284815

PhL Grand maître Répondu le 24 mars 2017

Merci Phl article en effet très intéressant

le 25 mars 2017.

Les deux termes sont maintenant couramment acceptés, mais avec des succès divers.
Depuis 1980, écrivaine  et auteure  se sont imposées (voir ici), mais la forme maitresse de conférence  peine à trouver son chemin (voir là). L’incitation récente des autorités à féminiser les titres de fonction devrait amener une utilisation plus fréquentes des formes différenciées, surtout dans la fonction publique.

P.S. Il va de soi que cette réponse n’est pas une appréciation mais un simple constat. Sur ce sujet typiquement idéologique et polémique, je m’abstiens ici de donner mon propre jugement…  Si le sujet vous passionne, vous pouvez parcourir les 119 pages du rapport de CNRS-INALF de 1999 qui permet de se faire une opinion nuancée sur la question.

Chambaron Grand maître Répondu le 24 mars 2017

merci pour cet info !

le 25 mars 2017.

Bonsoir,

L’application ou la libre interprétation de « règles » de féminisation édictées, de façon souvent arbitraire, par certains organismes français ou francophones, a favorisé l’apparition de nombreux barbarismes.

Lisez ce qu’en pense l’Académie

czardas Grand maître Répondu le 24 mars 2017

Je suis tout à fait d’accord avec vous.

le 25 mars 2017.

Il est dommage que, sous l’impulsion des féministes, un gouvernement, se mêlant de ce qui ne le regardait pas, et en dépit de la grammaire, ait cru bon d’imposer sa volonté.
Quant à l’acceptation par le Larousse et le Robert de cette féminisation, c’est discutable. Ils ont tendance à accepter un peu trop vite les nouveautés.

jean bordes Grand maître Répondu le 25 mars 2017
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.