Majuscule

Bonjour,

pour désigner l’endroit à Paris, j’hésite à appliquer la même règle que pour les musées dans :

la cité des Sciences et de l’Industrie ou la Cité des Sciences et de l’Industrie.

Je penche davantage pour une minuscule. Qu’en pensez-vous ?

Merci
Ivan

Ivan Érudit Demandé le 4 septembre 2015 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

7 réponse(s)
 

La Cité des sciences et de l’industrie.

Lorsqu’il s’agit de noms d’institutions et d’organismes qui sont uniques à l’échelon mondial ou national, la majuscule s’impose au premier mot : l’Assemblée nationale (et non l’Assemblée « Nationale »), le Conseil de sêcurité de l’ONU, le Parlement, le Sénat, la Cour de cassation (mais la cour d’appel), l’Ecole polytechnique, l’Académie française, etc.
Malgré ce que l’on rencontre trop souvent, la désignation des organes ou institutions qui ne sont pas uniques ne prend pas de majuscule : la cour d’appel, la cour d’assises, le tribunal de grande instance, le conseil général, etc.

jean bordes Grand maître Répondu le 4 septembre 2015

Orthographe correcte : Cité des sciences et de l’industrie.

Mais il ne s’agit pas en revanche de l’application de la règle mentionnée par JeanBordes, qui ne concerne que des structures administratives publiques (tribunal, cour, conseil, etc.).

Dans ce cas, il s’agit simplement d’une appellation commerciale (c’est un EPIC qui la gère, ainsi que le Palais de la découverte) et la désignation est sous la responsabilité du gestionnaire…

Chambaron Grand maître Répondu le 4 septembre 2015

Je conçois que l’organisme en question ne soit pas une institution ou un organisme public et que ma règle ait été mal choisie, mais en ce qui concerne cet organisme, la règle est proche : 
Les dénominations désignant une société commerciale, une entreprise, un établissement public (santé, éducation, culture, sciences, etc.) ou une association professionnelle prennent généralement la capitale initiale au premier substantif lorsque celui-ci est suivi d’un adjectif ou d’un nom commun :
l’Agence culturelle de coopération technique ;
la Bibliothèque nationale ;
le Centre national d’études spatiales ;
le Musée des beaux-arts.
(Imprimerie nationale).

Ici, sciences et industrie ne sont pas des noms propres et ne doivent pas prendre la majuscule.
Mais dans un but commercial (je ne vois pas lequel), certes, l’organisme, ou le gestionnaire, pourrait choisir les majuscules, il n’y aurait rien à redire.
 
Enfin, l’organisme se dénomme, lui-même, dans ses propres documents : Cité des sciences et de l’industrie.

jean bordes Grand maître Répondu le 4 septembre 2015

Incompréhensible ! Ce que j’ai publié est contre ma pensée. Sciences et industrie sans majuscules bien sûr !

Désolé, mais nous sommes bien entièrement d’accord…

le 5 septembre 2015.

Ah ! Cela me fait plaisir et me rassure !
Vous m’avez fait douter.
Merci de votre honnêteté.

le 5 septembre 2015.

Bonjour Jean Bordes.

Je suis tout à fait d’accord avec vous quant à l’emploi des majuscules dans les noms d’organismes. Cependant, j’éprouve plus d’hésitation lorsque vous écrivez : Musée des beaux-arts.

Il n’existe pas un seul musée en France (ou dans le monde) mais une pléthore donc je pensais qu’il fallait mettre la majuscule à ce qui caractérise l’établissement à savoir :

– Majuscule au nom propre ou au nom commun qui accompagne le nom musée. Ex : le musée de la Poste, le musée Picasso, le musée des Objets rétro, le musée des Arts antiques, le musée des Beaux-Arts etc.
– Majuscule au mot musée si celui-ci est accompagné d’un adjectif épithète général (puisque, sauf exceptions et notamment dans le domaine de la géographie, on ne met pas de majuscule aux adjectifs).  Ex : le Musée aéronautique, le Musée ludique, le Musée halieutique etc.

Qu’en pensez-vous ?

Maximus Amateur éclairé Répondu le 7 septembre 2015

Il y a débat sur la règle à adopter concernant les musées. En effet, on peut privilégier l’organisme ou le lieu, ce qui donne une règle différente concernant la majuscule. L’essentiel est d’en choisir une et de s’y tenir de manière raisonnée…

Pour illustration, le texte limpide de J.-P. Lacroux dans Orthotypographie : http://www.orthotypographie.fr/volume-II/madame-mythologie.html#Musee-galerie

Chambaron Grand maître Répondu le 7 septembre 2015

Je penchais pour « le Musée des beaux-arts » en mettant l’accent sur le Musée (merci Chambaron). Mais, pour être honnête, des deux raisons données par le lien que nous a communiqué Chambaron, il est bien dit que la seconde était davantage justifiée.

Vous avez donc, Maximus, en effet, raison.

D’autant plus que voici ce que mes recherches ont donné :

« Lorsque le mot [musée] est individualisé par un nom propre, un adjectif dérivé d’un nom propre, ou encore par plusieurs noms communs précisant la spécialisation, il se compose entièrement en bas de casse [minuscules] : le musée Grévin, le musée des Arts et Traditions populaires, etc. »

Si la désignation ne comporte qu’un adjectif, c’est le mot musée qui prend la capitale : le Musée archéologique… » (Dictionnaire des règles typographiques, Louis Guéry).

« On mettra une majuscule au premier nom caractéristique et à l’adjectif qui le précède :
le musée national d’Art moderne
le musée des Arts et Traditions populaires
le Musée postal, etc.
»
(Règles typographiques en usage à l’Imprimerie nationale).

On écrira bien : le musée des Beaux-Arts. C’est mieux.

Merci Maximus.

jean bordes Grand maître Répondu le 7 septembre 2015

De rien.

J’ai consulté récemment l’avis de l’Académie française à ce sujet (questions de langue, majuscules) et j’ai donc été interpellé lorsque j’ai vu :  » le Musée des beaux-arts ».

Selon le texte fourni par Chambaron, il n’apparaît pas fautif pour autant d’écrire, comme vous l’avez préconisé, le Musée des beaux-arts.

Cela montre bien que l’emploi des majuscules est parfois fluctuant.

Maximus Amateur éclairé Répondu le 8 septembre 2015

En fait, j’ai toujours pour principe de ne pas en abuser.

le 8 septembre 2015.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.