lu ou bien lue?

Répondu

Bonjour à tous

Actuellement en terminal,  je dois rédiger mes projets de formation motivés.
Bien que l’exercice se déroule bien pour moi dans la mesure où je sais quels points je souhaite aborder.
Je bloque, à la fin, au moment de remercier mon lecteur. En effet, limitée par le nombre de caractères je suis restreinte pour la formule de remerciement.

J’ai donc opté pour cette dernière : « Je vous remercie de m’avoir lue »
Le problème c’est que je ne sais pas comment je dois accorder « lue » ou « lu »?

Voilà je vous remercie par avance, si l’un de vous peut m’éclairer 🙂

melina4 Débutant Demandé le 29 mars 2020 dans Accords

en terminale…

le 29 mars 2020.

Pour vous améliorer en orthographe, testez le Projet Voltaire avec Défi 30 :

5 réponse(s)
 
Meilleure réponse

On évite « j’ai lu le directeur » pour « j’ai lu la lettre du directeur ».
On évite « j’ai lu Paul » ou « as-tu lu Paul ? » ou « je l’ai lu », pour « j’ai lu la lettre de Paul ».
Ce sens « lire une personne » n’est pas reconnu par les dictionnaires que j’ai consultés.
C’est comme « j’ai regardé l’architecte » pour « j’ai regardé les plans de l’architecte ».
On peut donc éviter « merci de m’avoir lue » pour merci d’avoir lu mon courrier », comme un intermédiaire évitera de dire « merci d’avoir lu Marie » pour « merci d’avoir lu la lettre de Marie ».

Il faut pourtant bien reconnaître que cette tournure est fréquente.

Pour des auteurs littéraires, c’est une métonymie « lire une auteur » = « lire l’œuvre d’un auteur ». Duras, que j’ai relue l’an dernier… Dumas, que j’ai relu l’an dernier… Mais votre courrier et vous-même sont-ils assimilables ? Votre lettre représente-elle l’ensemble de votre œuvre ? Probablement pas. Je dirais, tant qu’on ne justifie pas le contraire, qu’il n’est pas logique de l’écrire, ce qui justifie votre hésitation : suis-je vraiment COD de lire ?

Je ne vous déconseille pas formellement d’écrire « merci de m’avoir lue », puisque ça se dit, mais il serait intéressant de comprendre pourquoi cette tournure est acceptée dans ce cas (l’auteur devient COD), et uniquement avec le verbe « lire », et uniquement quand l’auteur est mis sous forme de pronom, et pourquoi elle n’est pas référencée dans les livres.

Si vous décidez de l’écrire, accordez au féminin, le pronom « me » ne peut pas être interprété comme autre chose qu’un COD.

Concorde Amateur éclairé Répondu le 30 mars 2020

Lue : puisque vous êtes une fille (vous avez écrit :  je suis restreinte pour la formule de remerciement) ; accord avec le COD « m' » placé avant.
https://www.francaisfacile.com/exercices/exercice-francais-2/exercice-francais-19337.php
lu : si vous êtes un garçon (au cas où…).

Je vous remercie pour votre attention. (neutre)

joelle Grand maître Répondu le 29 mars 2020

Merci beaucoup pour votre réponse

En effet, vous avez vue juste je suis bien une fille. Du coup je prends note et j’applique de ce pas la correction
Et je garde également dans un coin de ma tête la formule neutre, qui malheureusement pour ce projet motivé ne passe pas, disposant de caractères en trop.

Je vous souhaite une excellente fin de journée

melina4 Débutant Répondu le 29 mars 2020

Merci pour votre réponse,

En effet, avant d’opter pour cette formule, je me suis beaucoup questionné quand au fait de son emplois. Et j’avoue que mon choix c’est arrêté sur cette formule car elle répondait au mieux à la contrainte des 1500 caractères à ne pas dépasser. Loin d’être un auteur, je ne peux prétendre employer une métonymie pour parler de ma lettre. Mais disons que pour le cadre de cette exercice cela fera l’affaire.
Cependant ce complément d’informations que vous m’avez donné est très intéressant, et je le garde dans un coin de ma mémoire.

melina4 Débutant Répondu le 30 mars 2020

Bonjour Concorde,

Cette expression, je l’utilise moi-même beaucoup et cela ne me gêne pas.
Peut-être que cette réflexion peut vous aider à comprendre pourquoi nous l’employons aussi souvent :

Je dis : « merci de m’avoir écoutée » alors que selon votre raisonnement, il faudrait dire : « merci d’avoir écouté ce que j’ai dit ».
De la même manière que pour lu(e), on ne lit pas une personne on lit ce qu’elle a écrit, il me semble donc logique qu’on n’écoute pas une personne mais plutôt ce qu’elle dit.

Pourtant, on dit bien : « merci de m’avoir écoutée », non ?

Comme le sens de « merci de m’avoir écoutée » est très proche de « merci de m’avoir lue » (le contexte est identique), j’ai pris cet exemple. J’espère que cela pourra aider.
Bien cordialement,

farahdouibi Débutant Répondu le 23 août 2022

Pour ne plus vous poser cette question ni tant d'autres,
découvrez les formations en orthographe et en expression du Projet Voltaire :

Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.