Lu et approuvé

Bonsoir,

Une secrétaire a été retoquée par notre hiérarchie pour un accord erroné sur la terminaison de « lu et approuvé »

A mon sens cela revient à écrire j’ai lu et j’ai approuvé le texte voire la note.Par conséquent, nous ne devrions pas accorder si la personne devait être féminine.

Mais il semblerait que la réflexion aille plus loin. Notamment que cela ne serait pas seulement lié à la personne, quand bien même cette dernière doit signer, mais serait lié à la notion de ce qui est lu, comme par exemple : « une note » lue et approuvée.

Une personne qui doit signer un document faut-il accorder ? Si oui, faut-il accorder par rapport au signataire ou suivant le type de document ?

Merci

Yves Maître Demandé le 23 février 2021 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 

En principe, la mention seule devant la signature,  « lu et approuvé » ne s’accorde pas. Comme vous le dites, cela sous-entend : (j’ai) lu et approuvé. Quelle que soit la personne qui signe (le sujet puisque l’on n’accorde pas le PP avec le sujet s’il y a le verbe avoir).

Quant à d’autres contextes, avec un nom commun mentionné « note lue et approuvée », « conditions lues et approuvées », il peut y avoir accord bien sûr.

joelle Grand maître Répondu le 23 février 2021

C’est la secrétaire qui a raison s’il n’y a pas plus de détail à connaître dans cette histoire.
Ça montre le niveau de compétence de ses supérieurs, mh.

Vartol Grand maître Répondu le 23 février 2021

On écrirait, par contre (sic!) : Approuvé  les déclarations ci-dessus.     

le 24 février 2021.

Bonjour à tous, concernant ce (sic) ne devrait-il pas être entre crochets lorsque l’on souligne l’erreur de quelqu’un d’autre ? Entre parenthèses lorsque l’on rectifie sa propre phrase ?

Manuel Grand maître Répondu le 24 février 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.