Longueur de l’incise dans un dialogue

Bonjour,

Dans un dialogue avec des guillemets, quelle est la longueur acceptable de l’incise ?

Jusqu’où puis-je aller sans refermer et rouvrir les guillemets ?

Arrêtez-moi quand c’est trop 😉

« Bonjour, dit-elle, comment vas-tu ? »

« Bonjour, dit-elle faussement, comment vas-tu ? »

« Bonjour, dit-elle faussement en arrivant, comment vas-tu ? »

« Bonjour, dit-elle faussement, en arrivant, une tasse de café à la main, comment vas-tu ? »

Etc.

 

Je me pose la même question lorsque le dialogue est formé avec des guillemets et des cadratins.

L’exemple ci-dessous est-il acceptable ?

« Bonjour, dit-elle alors qu’ils ne s’étaient pas vus depuis un bon moment.

— Salut, que deviens-tu ? répondit-il.

— Rien de spécial et toi ? »

Il se toisèrent.

Ou devrais-je l’écrire ainsi :

« Bonjour », dit-elle alors qu’ils se n’étaient pas vus depuis un bon moment.

« Salut, que deviens-tu ? répondit-il.

— Rien de spécial et toi ? »

Il se toisèrent.

 

Je ne trouve aucune réponse claire à ce sujet. D’avance merci pour votre aide.

 

Ludivine Débutant Demandé le 25 mars 2022 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

6 réponse(s)
 

Vous ne trouvez pas de réponse car il n’y en a pas, à vous de voir ce que vous jugez utile de mettre dans une incise.
Celle-ci ne doit pas être longue, sinon on risque de se perdre…
Les indications sont-elles indispensables ? Pourraient-elles figurer dans la narration et non dans le dialogue ?

Ainsi, vous avez écrit :
Bonjour », dit-elle alors qu’ils se n’étaient pas vus depuis un bon moment.

« alors que » me fait penser à une opposition, or je ne vois pas de contradiction entre « bonjour » et leur absence de relation…

Je ne comprends pas non plus ce que signifie « dit-elle faussement »… Vous voulez dire sur un ton faussement enjoué ou faussement sympathique ?

joelle Grand maître Répondu le 25 mars 2022

Bonjour Joëlle,

Je vous remercie pour votre réponse. L’exemple en tant que tel n’est pas important, j’ai simplement recopié un texte. Je suis correctrice et il me semble qu’en matière de guillemets et d’incises, tout est permis. Mais apparemment, c’est le cas, d’après ce que vous me dites ? Est-ce que cela vaut pour le deuxième exemple également ? J’ai souvent cru qu’il fallait se contenter d’une incise courte et de nombreux sites reprennent cette « règle », mais aucun d’eux ne précise courte à quel point.

Ludivine Débutant Répondu le 25 mars 2022

Joëlle vous a répondu : il faut juger par vous même, veiller à ce que l’ensemble ne soit pas trop lourd.
L’incise peut être très longue :
– Eh bien voyez vous, dit-elle avec rancœur, car manifestement elle avait été blessée par cette remarque directe, je ne suis pas du tout concernée par cette affaire.
Il arrive même, lorsque l’incise est très longue, qu’on se permette une reprise :
– Eh bien voyez-vous, dit-elle avec rancœur, car manifestement elle avait été blessée par cette remarque directe appuyée d’un sourire, voyez-vous, je ne suis pas du tout concernée par cette affaire.

C’est une question de rythme. On désire ou non interrompre le dialogue par du récit décroché des paroles. Mais évidemment,on n’a pas intérêt à multiplier des incises de ce type.  cela deviendrait vite lassant et artificiel.

Tara Grand maître Répondu le 25 mars 2022

Bonjour Ludivine,

1. La BDL.

Citation avec incise
Dans le contexte de la citation, une incise est une proposition courte, composée d’un verbe suivi de son sujet, qui indique que l’on rapporte les paroles de quelqu’un. Quand une incise brève interrompt une citation, elle est encadrée de virgules et aucun guillemet n’est ajouté. Cependant, si l’incise est longue, il est préférable de ne pas l’inclure dans la citation, c’est-à-dire qu’il vaut mieux suspendre la citation et de la reprendre par la suite.

Exemples :

« Il ne nous reste plus, ajouta le secrétaire, qu’à transmettre le dossier aux autorités compétentes. »

« Il ne nous reste plus », ajouta le secrétaire d’une voix tonitruante qui réveilla d’un seul coup l’assistance endormie, « qu’à transmettre le dossier aux autorités compétentes. »

Quand l’incise se trouve à la fin de la citation, le point final de la citation est omis, sauf s’il s’agit d’un point d’exclamation ou d’interrogation, ou encore de points de suspension. La virgule qui précède l’incise est alors facultative dans ces derniers cas.

Exemples :

« Je me sens mal », dit-elle d’une voix éteinte.

« Diantre! », s’écria-t-il.

« Et ils vécurent heureux… », conclut la lectrice.

2. Alloprof.

La phrase incise accompagne généralement les citations et les dialogues. Elle indique qui prend la parole dans un discours rapporté direct

La phrase incise contient un verbe de parole (dire, répondre, répliquer, protester, chuchoter, crier, implorer, etc.) ainsi qu’une précision concernant l’interlocuteur, soit la personne qui parle. En général, elle se détache du reste de la phrase par une ou des virgules.

  1. « La porte secrète, précisa Émile, se trouve à côté de la chambre jaune. »
  2. « La porte secrète se trouve à côté de la chambre jaune », précisa Émile
  3. « Que la fête commence! » s’écria le maitre de cérémonie.
  4. – Pourquoi adopte-t-il une telle attitude? demande l’enseignante.

Conclusion :
Verbe + sujet de quelques mots (cf. ci-dessus).  

Prince Grand maître Répondu le 25 mars 2022

Je vous remercie pour vos réponses, mais je crains que ce ne soit pas suffisamment précis. En effet, j’ai bien compris qu’avec un cadratin, je pouvais insérer l’incise de la longueur que je souhaitais. Ma question portait dès lors sur les guillemets. Joëlle, vous semblez dire que cela est à l’appréciation de l’auteur. Prince, vous me donnez des exemples comme j’en ai souvent vu, mais je ne les trouve pas suffisamment concrets. Ainsi, OK pour « La porte secrète, précisa Émile, se trouve à côté de la chambre jaune. » Mais qu’en est-il de la précision concernant l’interlocuteur ? À quel point cette précision peut-elle être longue ?  « La porte secrète, précisa Émile, sûr de lui, se trouve à côté de la chambre jaune. » ? Ou encore : « La porte secrète, précisa Émile en jetant un regard furtif à son chien qui errait non loin de là, se trouve à côté de la chambre jaune. » ? Et quid de mes exemples ? Si vous me dites qu’il n’existe pas de règle précise en la matière, alors pas de problème, c’est une réponse satisfaisante.

Ludivine Débutant Répondu le 25 mars 2022

Ludivine, Il n’existe pas de règle précise. J’ai consulté mon encyclopédie alphabétique de 26 tomes en vain. Ce qu’il convient de retenir, c’est qu’une incise n’a que quelques mots (5 ou 6 au max.). Ensuite, il faut modifier le texte (cf. La Banque de de dépannage linguistique ci-dessus).

Prince Grand maître Répondu le 25 mars 2022
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.