Locutions et expressions

Bonjour,
Quelle est la différence entre locution et expression ?

Par exemple, « un tant soit peu » et « au temps pour moi » sont-ils des locutions ou des expressions (Je trouve les deux sur le net !) ?

Merci !

francais Grand maître Demandé le 26 mars 2021 dans Question de langue
3 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Une locution
En grammaire et en lexicologie, une locution est un groupe de mots qui constitue une unité lexicale, ayant un sens unitaire et se comportant, du point de vue grammatical, comme un mot unique appartenant à une certaine partie du discours

Le terme « expression » renvoie à des réalités différentes :

    • l’utilisation figurée de ce même langage ;
    • un idiotisme, une phrase ou cliché particulier, dont la signification selon la grammaire, peut être interprétative ou idiomatique.
  • Une expression : un mot ou groupe de mots délimité arbitrairement selon ce que l’on souhaite étudier.

WIkipédia
—-

Une  locution a toujours une nature spécifique. Elle est nom, ou adjectif, ou pronom, ou verbe, ou adverbe, ou préposition ou conjonction ou interjection ou déterminant. On l’appelle locution seulement parce qu’elle comporte plusieurs mots.
C’est une personne comme il faut : comme il faut est adjectif.  Locution (puisqu’il y a plusieurs mots) adjectivale. On peut le remplacer par un adjectif : honnête, respectable…
Voir aussi ce que dit Joëlle des locutions verbales.

Une expression est, selon la définition du TLF : un  « Tour de la langue écrite ou parlée. «  C’est bien vague.
On parle d’expressions figées et c’est peut-être ce à quoi vous faites allusion .

​​​​Les expressions figées sont des suites de mots qu’on ne peut pas modifier. Le sens de ces expressions est généralement figuré.

  1. Les expressions figées peuvent être formées à partir d’un groupe de mots ou d’une phrase complète.
  2. Le sens de l’expression figée doit être différent du sens produit directement par la suite de mots. On ne peut donc pas interpréter une expression figée au pied de la lettre.
  3. on ne peut pas changer un mot

Exemple : avoir du pain sur la planche. L’expression ne signifie pas ce qu’elle dit. Si je dis : j’ai du pain sur la planche : je n’ai en fait aucun pain devant moi, ni aucune planche. Je ne peux pas dire non plus : j’ai du pain bis sur la table par exemple.
L’expression signifie que j’ai beaucoup de travail.

Tara Grand maître Répondu le 27 mars 2021

Locution : un ensemble de plusieurs mots, par exemple « locution verbale » : avoir peur (car verbe en 2 mots) : un tant soit peu est une locution de quantité qui signifie une infime quantité. La locution a la même fonction qu’un mot : prendre parti, faire état, tout de suite…

Expression : trait pouvant être constitué d’un mot ou groupe de mots, comme « au temps pour moi », à la page, …
je dirais que c’est un élément figé qui à lui seul exprime une idée, alors qu’une locution doit être employée dans une expression pour avoir un sens plein.

joelle Grand maître Répondu le 26 mars 2021

Merci !
Mais je ne comprends pas :  » Je dirais que c’est un élément figé qui à lui seul exprime une idée, alors qu’une locution doit être employée dans une expression pour avoir un sens plein. » !
En effet, les expressions « au temps pour moi » et « à la page » expriment tout seuls une idée dans une phrase (désolé et neuf)
Mais je ne comprends pas la différence avec « avoir peur »(craindre) qui exprime aussi l’idée tout seul, non ? Pareil pour « prendre parti » (choisir), « faire état » (estimer), « tout de suite » (maintenant), « un tant soit peu » (peu)…

Mais si les locutions sont plutôt « avoir peur de », « prendre parti pour », « faire état de », je comprends mieux ! Est-ce ça, du coup ?
Mais pour « tout de suite » et »un tant soit peu », je bloque…

Si c’est possible, serait-il possible d’expliquer plus la différence ?

le 26 mars 2021.

Avoir peur est une locution verbale qui a la même fonction que le verbe craindre ; il faut l’employer dans une phrase ou une expression pour qu’elle exprime une idée comme « ne pas avoir froid aux yeux »…
Si un mot ou un verbe ont une signification, exprimer une idée relève quand même d’une autre démarche.
C’est bien le cas des expressions : au temps pour moi et « à la page » qui ne sont pas des locutions mais plutôt des expressions, mais vous avez raison, la frontière est mince.
Par exemple, la locution « faire la loi » peut signifier « légiférer » au sens propre (le Parlement fait la loi – il peut la proposer et la voter – MAIS 
l’expression « faire la loi » signifie familièrement « commander » : tu ne vas pas faire la loi ! Et pourtant, c’est le même groupe de mots…
J’espère que je n’ai pas compliqué !!!

le 26 mars 2021.


Français, je te donne la définition de « locution » selon l’Acad. fr. (difficile d’en faire fi) ; mais comme elle ne me satisfait pas (ne serait-ce que parce qu’elle ne fait pas la différence avec « expression »), je te donne d’autres éléments définitionnels qui permettent de se rapprocher de cette différence (tout en sachant que les limites entres ces deux synonymes ne sont ni franches ni nettes.)

Spécialt. gramm. Groupe de mots dont la réunion forme une unité sémantique autonome ayant, dans la proposition, la même valeur grammaticale qu’un mot unique. « Avoir beau », « faire fi de », « tenir tête à » sont des locutions verbales. « Un je ne sais quoi », « un bon à rien » sont des locutions nominales. Dans « une soierie blanc cassé », « une érudition de fraîche date », « blanc cassé », « de fraîche date » sont des locutions adjectives. « Çà et là », « en tout et pour tout » sont des locutions adverbiales. « C’est-à-dire », « en effet » sont des locutions conjonctives de coordination, « parce que », « à moins que » des locutions conjonctives de subordination. « Par-delà », « en dehors de », « au-dessous de » sont des locutions prépositives. « Eh bien », « À la bonne heure » sont des locutions interjectives.

***

Différences entre « locution » et « expression » à partir des éléments figurant dans le Robert des locutions et expressions dirigé par l’éminent  lexicographe Alain Rey.

1.partie commune de la définition des deux notions

La locution est une unité fonctionnelle plus longue que le mot graphique, appartenant au code de la langue (= devant donc être apprise) en tant que forme stable et soumises aux règles syntactiques de manière à assumer la fonction d’intégrant au sens de Benveniste (= élément apte à être intégré dans une unité de niveau supérieur :par ex. mot dans le syntagme, syntagme dans la phrase minimale).
On peut dire la même chose d’expression. 

2. Mais la distinction apparaît pour peu qu’on mette l’accent sur la genèse. En effet, « locution » est exactement la manière de former le discours; d’organiser les éléments disponibles de la langue pour produire une forme fonctionnelle. C’est pourquoi on peut parler de « locutions adverbiales » ou « prépositives », alors que ces mots grammaticaux complexes ne seraient jamais appelés des expressions. L‘expression est cette même réalité est considéré comme une « manière d’exprimer quelque chose ». Elle implique une rhétorique et une stylistique. Elle suppose le plus souvent le recours à une « figure », métaphore, métonymie, etc.

Prince Grand maître Répondu le 27 mars 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.