L’italique : clavier et manuscrits…

Ce site permet, Dieu merci, l’utilisation des fonctions  Italique, Gras, Souligné.
Mais en fait, à ma connaissance, seuls les caractères italiques ont une portée orthotypographique, les autres étant de convenance quasi personnelle (avec convention spécifique annoncée en en-tête du texte).
Ma question est donc : avez-vous des références établies pour retranscrire en manuscrit (une dictée par exemple) ces italiques dues aux citations, aux mots étrangers non francisés, aux locutions latines, aux titres d’œuvres, etc. ?
J’ai trouvé mention  (dans le TLFi) du soulignement comme méthode traditionnelle, mais cela a-t-il encore cours de nos jours ?

Chambaron Grand maître Demandé le 8 juin 2015 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

2 réponse(s)
 

Bonjour,

Attention, l’italique pour les citations n’a pas lieu d’être. Il faut écrire les citations entre guillemets et en romain (c’est-à-dire normalement, sans italique), sauf si la citation est en latin ou en langue étrangère, que vous soyez sur un manuscrit ou un tapuscrit (tapé sur l’ordinateur).

Je ne sais pas comment retranscrire l’italique dans les manuscrits, mais dans mes dissertations d’étudiante (qui ne sont pas si loin), on nous demandait de souligner les titres d’œuvres. En signe de correction du correcteur professionnel, le souligné correspond à l’italique.

En espérant que cela vous aidera.

Zamy Amateur éclairé Répondu le 7 novembre 2015

Merci Zamy de votre réponse.
Depuis l’époque de ma question, j’avais trouvé la réponse : il s’agit effectivement du soulignement.

N.B. Je faisais allusion aux citations en langue étrangère uniquement…

Chambaron Grand maître Répondu le 9 novembre 2015
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.