l’intention ou l’attention

Dans la phrase : « une note explicative a été rédigée à l’intention de tous les commerciaux » pourquoi on n’utilise pas « l’attention » puisqu’il s’agit d’une note explicative (un courrier)?

HERVE Débutant Demandé le 26 janvier 2016 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

8 réponse(s)
 

Réponse de l’Académie française :

On écrira bien à l’intention des commerciaux.

jean bordes Grand maître Répondu le 1 février 2016

Un point pour vous et honneur à eux…

le 1 février 2016.

 « À l’attention de… » signifie « à destination de… », alors que « à l’intention de… » signifie « en l’honneur de… »
Quel est le sens de votre phrase ? La première solution, je pense…

Compléments et exercices sur le site du Projet Voltaire

Chambaron Grand maître Répondu le 26 janvier 2016

La mention « A l’attention de » figure dans l’entête des notes ; elle signifie à destination pour l’acheminement du courrier.
La locution « A l’intention de » signifie « spécialement réservé à », à leur usage exclusif.

Donc cette dernière version me paraît plus correcte.

joelle Grand maître Répondu le 26 janvier 2016

L’expression « à l’attention de » est une mention utilisée en tête d’une lettre pour préciser son destinataire.
L’expression « à l’intention de » a un sens plus large et signifie « pour », « destiné à » et, bien sûr, « en l’honneur de ».

On peut écrire à l’intention de quelqu’un, mais sur la lettre, on écrira : « à l’attention de… ».
On pourrait écrire, alors :
La secrétaire a rédigé ce courrier à l’intention de Monsieur le président et a écrit : « à l’attention de Monsieur le président. »

« Une note explicative a été rédigée à l’intention de tous les commerciaux »
C’est la bonne rédaction : il ne s’agit pas d’un en-tête de lettre et la note est bien rédigée « à leur intention » [des commerciaux].
Comme pour ma « secrétaire » ci-dessus, on peut écrire sur la note (que lira le commercial) « à l’attention de untel, ou des commerciaux », mais elle est rédigée « à leur intention »

jean bordes Grand maître Répondu le 26 janvier 2016

Je suis désolé de ce désaccord, mais je ne lâche rien : dans le cas d’espèce, il s’agit juste de l’envoi d’une banale notice technique. Il n’y a pas « d’intention » derrière. C’est une simple affaire de destinataire. La classique formule d’en-tête reprend cette idée…

le 27 janvier 2016.

Je veux bien admettre votre point de vue, mais la subtilité est telle (dans ce cas précis) qu’il peut y avoir confusion.

le 27 janvier 2016.

Je reconnais aussi que l’on doit y regarder à deux fois… Et à y regarder à trois fois, les deux pourraient bien se justifier dans ce cas.

le 27 janvier 2016.

Ah !…

le 27 janvier 2016.

Bonjour,

« FAITES  BIEN ATTENTION ,  CAR L’ ENFER EST PAVÉ DE BONNES INTENTIONS ! »

Quelle est la différence entre « attention » et « intention » ?

On me demande souvent si, sur I’enveloppe d’une lettre que l’on destine à un correspondant en particulier, on doit écrire « à l’attention de M . ou Mme Untel» ou bien « à l’intention de M. ou Mme Untel ». C’est à l’attention  de ce destinataire que l’on doit adresser son courrier.

· Le terme attention, emprunté au latin attentio, signifie comme lui  « la tension de l’esprit vers quelque chose ».  Synonyme de concentrat­ion,  I’attention signifie que l’on se consacre à un objet, à l’exclusion de tout autre, d’où les locutions:  faire attention , mettre toute son attention , ou,  à l’inverse, être I ‘objet des attentions de quelqu’un, On comprend par conséquent I ’emploi épistolaire de ce terme dans la locution à l’attention de quelqu’un.  Cette formuIe fut d ‘abord utiIisée dans l’administration pour désigner, parmi le personnel, le destinataire d’une note , d’un document , d’une lettre, etc. Plus généralement au­jourd’hui, on soumet sa missive à l’attention du destinataire, en sup­posant  qu’il va s’y consacrer promptement et tout uniment. C’est  donc  un moyen de désigner son destinataire tout en re­quérant son intérêt.

– L‘intention est tout autre. Emprunté au latin intentio, « action de tendre », d’où « effort et volonté » ce terme désigne le fait de se pro­poser un certain but: avoir l’intention de démissionner, dans l’intention de vous plaire, être mù par les meilleures intentions. On utilisera donc à l’intention de  comme synonyme de « en faveur, en l’honneur de » : On donne une fête à l’intention du lauréat ; on fait dire une messe à l’intention  du défunt ; on organise une collecte à l’intention des sinistrés, etc.

À l’attention de  et à l’intention de sont donc des locutions bien distinctes. La première est une formule de correspondance (administrative ou autre), Ia seconde une préposition de but.
La différence est de taille ; il convlent donc d y prêter attention !

Extrait de :  « Petites chroniques du français comme on l’aime.» Bernard Cerquiglini – Larousse.

czardas Grand maître Répondu le 27 janvier 2016

Moi aussi, je persiste et je signe :

« À l’attention de » est la formule que l’on écrit ; « À l’intention de » signifie « destiné à ».

Dans notre exemple, on a écrit à l’intention des commerciaux, mais on a écrit « À l’attention de… ».
L’exemple est d’ailleurs issu du Projet Voltaire qui a bien choisi « à l’intention de ».
On ne dira pas « une note  a été rédigée °à leur attention », mais bien « une note à été rédigée à leur intention ».

« À l’attention de… Formule qu’on écrit sur une lettre, sur un document : À l’attention de Monsieur Durand (et non « à l’intention de…). On signale ainsi que le document est soumis, proposé à l’attention, à l’examen attentif de la personne mentionnée.

À l’intention de… Équivaut à « destiné à » : J’ai rédigé un rapport sur cette question à l’intention du directeur (= destiné au directeur). » (Jean Girodet, Pièges et difficultés de la langue française).

jean bordes Grand maître Répondu le 27 janvier 2016

Je trouve que cette phrase est intéressante : « Nous avons préféré soumettre ce cas litigieux à l’attention du sous-directeur ».
Il est vrai qu’on ne peut pas dire que c’est « en l’honneur de… » puisque c’est négatif…
C’est plutôt pour être soumis à un examen attentif du sous-directeur….

HERVE Débutant Répondu le 2 février 2016
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.