»L’hideuse voix parla… »

Répondu

Bonjour,

je viens de lire, dans un livre, la phrase suivante :  »Alors, l’hideuse voix parla… » . Or, pour autant que je sache, le h de hideux,se  est un h aspiré qui ne permet donc pas l’élision de l’article ; j’ai même vérifié que le mot soit effectivement dans la liste des mots commençants par un h aspiré.
Croyez-vous qu’il s’agit d’une erreur ? Ou bien, y a-t-il des exceptions à la règle ?

Merci beaucoup.

French Amateur éclairé Demandé le 27 janvier 2021 dans Général
2 réponse(s)
 

Il est vrai que hideuse présente un h aspiré et que l’on rencontre souvent « l’hideuse »…, probablement en raison du hiatus (la hideuse ne serait pas beau à l’oreille…). En revanche, je ne ferais pas la liaison à l’oral pour « les hideuses »….ou « les hideux ».

joelle Grand maître Répondu le 27 janvier 2021

La cause ne peut en être le hiatus puisque après le « H » il y a toujours une voyelle : « la hache » oblige même à une répétition d’un même son voyelle.

le 27 janvier 2021.

Oui, peut-être.
Merci joelle, et merci Tara !

le 29 janvier 2021.
Meilleure réponse

Question intéressante car l’ambigüité de prononciation ne date pas d’hier (certains écriraient de hier) et ce mot fait partie d’une dizaine dont le h fait débat entre linguistes. Il n’est en effet aucunement attesté  qu’il soit, avant  le Moyen Âge, d’origine latine (h muet) ou germanique (aspiré).
Cette incertitude laisse donc la place à un élision optionnelle, même si l’usage reste massivement en faveur du h aspiré. À vous d’en faire le meilleur usage…
Ngram de fréquence dans les ouvrages publiés depuis 1700

Chambaron Grand maître Répondu le 27 janvier 2021

Merci beaucoup Chambaron !

le 29 janvier 2021.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.