L’expression « Par coeur » utilisée comme sujet

Bonjour,

comment écrire  l’expression « par coeur » si elle  est utilisée avec un pronom ?
ex :
C’est du par coeur.
Le par coeur n’est pas pour moi, je n’ai aucune mémoire.

Je ne trouve rien dans les dictionnaire que j’ai à disposition.
Je mettrais bien un tiret, mais j’aimerais être sûr.

Merci de m’aider.

Lazarre Érudit Demandé le 16 mars 2022 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

4 réponse(s)
 

La locution adverbiale s’écrit sans tiret (‘des leçons sues par coeur’), mais la locution nominale peut éventuellement s’écrire avec (‘la question du par-coeur dans les écoles se pose’ ou bien ‘la question du par coeur dans les écoles se pose’) ; c’est un emploi cependant rare.

hugodubois Érudit Répondu le 16 mars 2022

Merci  hugodubois,
pouvez-vous préciser où vous avez trouvé ces emplois ?

le 16 mars 2022.

Voici un exemple que j’ai trouvé:

« L’expérience du par-cœur, de la récitation, montrera que la langue n’est pas un ensemble de mots mais la reprise articulée de ces mots par un sens. » — (Benoît Finet, Essai sur le signe : Hegel-Mallarmé, 1990)

le 1 avril 2022.

Bonjour,

J’ai trouvé C’est du par cœur sur un dictionnaire.

Prince Grand maître Répondu le 16 mars 2022

Dictionnaire des expressions.

le 16 mars 2022.

Votre question : Comment écrire l’expression « par cœur » si elle est utilisée avec un pronom ?
C’est du par cœur.
>>  Vous parlez du pronom |c’| ? Il n’y en a pas d’autre dans cette phrase.

« Par cœur » est une locution adverbiale ici précédé d’un déterminant contracté avec la préposition « de » (du = de le).
Il est donc substantivé (rendu nom). Cependant il restera invariable au pluriel (qui est rarissime).

Tara Grand maître Répondu le 16 mars 2022

Vous avez raison, je voulais dire avec un article défini ou indéfini.
Donc pas de tiret dans « Le par-coeur n’est pas pour moi, » mais plutôt « Le par coeur n’est pas pour moi. » c’est bien ça ?

le 16 mars 2022.

Sauf pour les ayatollahs des dictionnaires restreints, il est parfaitement justifié de substantiver une locution adverbiale et d’en faire un nom. On insère alors un trait d’union qui marque la différence. Il y a quantité de cas comme cela, tous ne sont pas répertoriés.
Dans votre exemple, il est donc logique d’écrire « du par-cœur » ou « le par-cœur », ce que de nombreux auteurs ou éditeurs ont fait.
Ci-dessous, deux exemples parmi des dizaines…

L’enseignement en Grande-Bretagne, Jean Dulck · 1968 (ligne 10)
Éloge de l’éducation – Bruno Hébert, 1993 P. 48 (dernier paragraphe)

 

Chambaron Grand maître Répondu le 16 mars 2022

CHAMBARON, MERCI BEAUCOUP !

le 18 mars 2022.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.