Lever les bras en l’air

Bonjour,

Sauter en l’air est un pléonasme, en est-il de même pour lever les bras en l’air  ?

Merci.

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 

Il ne s’agit pas exactement d’un pléonasme puisque en l’air » signifie dans » l’espace situé au-dessus du sol » . On peut imaginer par exemple le cas où quelqu’un, sous l’eau, lève les bras ou saute. Mais il est vrai que le contexte rend souvent la précision inutile.
Il se peu que l’ajout de « en l’air » ait une valeur expressive : nuance de légèreté pour le saut ou ampleur du mouvement pour les bras.

Il existe une expression figée : lever les bras au ciel  « . TLF : Lever les bras au ciel (en geste de désespoir ou d’indignation).

Tara Grand maître Répondu le 31 août 2021

C’est ce que j’appelle un quasi-pléonasme, car dans la quasi-totalité des cas, il est pléo nastique. Il vaut donc mieux éviter.

Prince Grand maître Répondu le 31 août 2021

Après réflexion…
« Lever les bras en l’air » n’a décidément pas le même sens que « lever les bras ».
Pour preuve : on dit plus rarement « lever le bras en l’air ». Mais en voici quand même un exemple intéressant trouvé sur le Net : « Quand j’étais plus jeune, j’ai une fois étouffé avec de la nourriture et commencé à tousser fortement, mon père m’a alors dit de lever le bras en l’air pour « aider à lever le diaphragme ». La précision « en l’air » est utile pour montrer  la verticalité.
Pour « les bras en l’air » :
Il sautait, levait les bras en lair et gesticulait pour distraire le taureau.

Étirez-vous en douceur, membre après membre,en évitant de lever les bras en lair.

 

« Lever les bras » n’a pas le même sens que » lever les bras en l’air ».
Ce que confirme la définition de « lever » :
Faire) bouger, déplacer quelque chose de bas en haut, faire passer ce qui était à l’horizontale ou penché à l’oblique ou à la verticale. (c’est moi qui grasse)

Le complément « en l’air » est donc bien là pour préciser la position finale et l’expression « lever les bras en l’air » n’est pas pléonastique.

« Sauter en l’air » : cette fois-ci le complément sert à monter que le saut est haut. Il y a du même coup, par effet de logique, l’idée d’une soudaineté ou de puissance. Un synonyme donné est « bondir ». Il y a aussi parfois une idée de joie.
Là non plus, pas de pléonasme donc.

Tara Grand maître Répondu le 1 septembre 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.