les couleurs

Bonjour,

On écrit « bleu-vert » alors que finalement bleu n’est pas dans les exceptions. Pourquoi? Puisque bleu peut représenter « la peau mâchée »?

HERVE Débutant Demandé le 20 octobre 2016 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 

Bonjour Hervé,

Dès lors qu’une seule et même couleur est désignée par deux mots, les deux sont invariables.

Des jupes bleues
Mais =>Des jupes bleu ciel.

Dans votre exemple, on ajoute un trait d’union car cette couleur est désignée par deux adjectifs de couleur : gris-bleu, rouge-brun, bleu-vert…

On écrira : Ces pulls verts
mais => Ces pulls vert clair.
Ces pulls vert-jaune.

En détail ici.

De la peau mâchée ? Aucune idée de la couleur que cela pourrait donner !
Bonne journée.

Evinrude Grand maître Répondu le 20 octobre 2016

S’il n’est de Bresse, le bleu en question peut aussi être un « gnon »…

le 20 octobre 2016.

C’ est pas mal, mais toujours aussi acide !

le 20 octobre 2016.

Aucune acidité : simplement le bleu sur l’épiderme peut être assimilé à une teinte « peau mâchée ». En attendant une précision de l’auteur de la question…

le 20 octobre 2016.

Ah ! L’auteur parle peut-être d’une ecchymose qui serait en train de virer au vert… avant de devenir jaune. Là ça donnerait « un bleu vert, des bleus verts ». Pauvre homme.

le 20 octobre 2016.

Et pourquoi pas un nouveau venu dans le clan des écologistes : un bleu vert !

Cependant j’aimerais savoir ce qu’est une peau mâchée.

le 22 octobre 2016.

Je pense avoir la clé du mystère de la peau mâchée : en fait il s’agit de « mâchurer(2) », au sens de meurtrir. La peau mâchurée peut effectivement prendre cette teinte. Du danger des paronymes…

le 26 octobre 2016.

Bravo  Chambaron ! Je crois que vous tenez la bonne explication.

le 26 octobre 2016.

Bonjour,

Une précision en effet manque. J’aurais envie de manquer « bleu vert » sans trait d’union, car pour moi « bleu » n’est pas seulement un adjectif de couleur. On peut dire « je viens de me cogner et donc j’ai un bleu ».
Mais apparemment, je cherche trop compliqué et c’est un adjectif de couleur à part entière.

Merci

HERVE Débutant Répondu le 26 octobre 2016

Bonjour Hervé,

Non, pas du tout, ce n’est pas compliqué !  Si vous parlez du « bleu » que l’on se fait en se cognant (Chambaron avait raison), il s’agit tout simplement d’un nom et non pas de l’adjectif de couleur.
Vous écrirez alors, comme dit en commentaire, un bleu vert (sans trait d’union) et des bleus verts.
« Bleu » est alors un nom comme « coup », « échymose »… Il s’accorde régulièrement avec un -s au pluriel.
Et « vert » est alors un adjectif de couleur simple.
Les règles dont nous avons parlé s’appliquent uniquement aux adjectifs de couleur.

Pour plus de détails sur l’accord des adjectifs de couleur employés comme des noms, regardez sur ce site

Evinrude Grand maître Répondu le 26 octobre 2016
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.