les a rendu ou rendues inutilisables?

Répondu

Bonjour,
en pleine correction de thèse j’hésite entre
il est probable que la rareté de tels tronçons les aient rendus/rendu inutilisables.
J’avais écrit la 2e version (rendu), puis ai douté vers rendus (je ne retrouve cependant pas la règle avec cette histoire d’attribut du COD…)Merci!

apa Débutant Demandé le 22 mai 2018 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

4 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bonjour apa.

Les deux sont possibles, mais je préfère l’accord avec le COD : « il est probable que la rareté de tels tronçons les ait rendus inutilisables. »

Mais j’ai un peu de mal à comprendre le sens de cette phrase. En quoi la rareté d’un tronçon peut le rendre inutilisable ?
Merci de m’éclairer.

PhL Grand maître Répondu le 22 mai 2018

« La majeure partie d’entre eux appartiennent à des voies pédestres, quelques-uns à des routes qui auraient pu être carrossables sur de courts segments pour lesquelles l’auteur donne cependant peu d’informations »

« pour lesquelles » : on attendrait plutôt « pour lesquels » (« des routes carrossables sur de courts segments pour lesquels… »

Ou alors, il aurait fallu écrire : « des routes carrossables sur de courts segments, et pour lesquelles… »
« Ainsi, il ne semble pas que les routes carrossables apparaissent différenciées des autres sur les cartes. Il est cependant probable que la rareté de tels tronçons les aient rendu inutilisables. »

Je comprends : les routes carrossables ne semblent pas différenciées.

Il est probable que la rareté de tels tronçons les ait rendues inutilisables [la rareté les a rendues], [la rareté a rendu les routes carrossables, d’où : que la rareté […] les ait rendues].

 

jean bordes Grand maître Répondu le 22 mai 2018

voici le contexte:
Pour notre sujet, l’étude de  Kolb permet d’envisager une approche territoriale des routes de la cité de Kyaneai grâce aux 140 tronçons de voies antiques reconnus en prospection. La majeure partie d’entre eux appartiennent à des voies pédestres, quelques-uns à des routes qui auraient pu être carrossables sur de courts segments pour
lesquelles l’auteur donne cependant peu d’informations. Ainsi, il ne semble pas que les routes carrossables apparaissent différenciées des autres sur les cartes. Il est cependant probable que la rareté de tels tronçons les aient rendu inutilisables.

Merci oui les ait rendus … à force d’avoir le nez sur une question, on ne voit pas la faute juste à côté !

apa Débutant Répondu le 22 mai 2018

La phrase ne me semble pas correcte.
Ne voulez-vous pas dire : … la rare fréquentation de tels tronçons les ait rendus inutilisables ? (par absence de passage, la nature aurait repris ses droits ?)

le 22 mai 2018.

Si vous avez raison, alors on devrait accorder rendu avec routes : … rendues inutilisables.
Les tronçons sont utilisables mais pas les routes auxquelles elles appartiennent.

le 22 mai 2018.

Merci pour votre aide! Que n ai-je connu ce site plus tôt 😊

apa Débutant Répondu le 22 mai 2018
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.