les 5ème ou les 5èmes ?

Bonjour, en parlant de collégiens, doit-on écrire « les 5ème » ou « les 5èmes » ? Merci d’avance à tous !

ClaudeR Débutant Demandé le 16 avril 2015 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

7 réponse(s)
 

Bonjour,
Dans le système éducatif français, le premier cycle des études secondaires est divisé en quatre classes:
-la sixième
-la cinquième
-la quatrième
-la troisième.

On dira:
À la prochaine rentrée scolaire, ma fille entre en sixième.
C’est un élève de cinquième.
La quatrième est une classe charnière.
À la fin de l’année de troisième les élèves passent le brevet.

sixième , cinquième , quatrième ,  troisième sont des noms communs que l’on peut mettre au pluriel.

 

czardas Grand maître Répondu le 16 avril 2015

Ce sont les élèves en classe de cinquième, donc les 5ème. De même, les classes de niveau cinquième, donc les 5ème.

Toutefois, après une rapide revue sur internet, les collèges abrègent avec un S : les 5èmes.

•On dit aussi d’un écolier qui étudie dans la cinquième classe, que C’est un Cinquième.(Dictionnaire Académie) ;
d’où la possibilité de mettre au pluriel, les cinquièmes pour les élèves de cinquième…

joelle Grand maître Répondu le 16 avril 2015

Bonjour Joelle,

Plusieurs sections existent au collège. Je fais notamment référence aux 5ème1, 5ème2…
Si nous parlons de l’ensemble des sections de 5èmes, il serait en effet juste de mettre les élèves de 5èmes, mais si nous parlons uniquement d’élèves d’une seule section, les élèves de 5ème doit rester au singulier. Le raisonnement est juste ?

le 16 avril 2015.

Dans les deux cas, le singulier est juste puisque ce sont les élèves de la classe de cinquième (donc les cinquième)  ou les classes de cinquième (les cinquième). Toutefois, j’ai lu dans le Dictionnaire de l’Académie : « cet élève est un cinquième », d’où je déduis que le pluriel est possible, ce que font tous les collèges.
Pour évoquer la classe ou le groupe, la cinquième 1 ou la cinquième 2, composant les cinquièmes au sens de classe. Le raisonnement s’applique.
Donc pour moi, encore une fois, rien n’est absolument faux : si l’on insiste sur l’élision (des mots classe ou niveau) on peut laisser au singulier, cela donne un côté puriste…Si l’on va vite, on abrège et accorde au pluriel, je n’en serais pas choquée puisque l’Académie propose un cinquième pour un élève (et partant une cinquième pour la classe). 

le 16 avril 2015.

Bonjour Joelle,

Puisque élève est un nom épicène on peut donc dire : une cinquième (pour une élève de la classe de cinquième)

le 16 avril 2015.

Je ne comprends pas pourquoi, joelle,  si l’on dit un cinquième pour un élève, on devrait en déduire une cinquième pour la classe, car ce sont deux éléments différents.

le 30 octobre 2015.

Bonjour,

Le singulier est tout à fait correct (et logique) : « les cinquième » signifie, par métonymie, « les élèves de cinquième (année) ».

Comme les cinquième passaient, Léniot se glissa dans leurs rangs. (V. Larbaud)

Note : si vous tenez à abréger « cinquième », la notation correcte est « 5e » et non « 5ème ». 😉

Vlavv Maître Répondu le 16 avril 2015

Voilà, Vlavv ! Ce qui me perturbait c’était précisément ce phénomène de métonymie qui, à mes yeux, devait changer quelque chose au problème 🙂

Un grand merci pour la précision sur la notation mais (oui, je sais, je suis pénible) avez-vous une référence pour que je sois bien rassurée 🙂

ClaudeR Débutant Répondu le 16 avril 2015

Sur les abréviations, voici l’article de l’Académie française :

Il y a consensus sur la plupart de ces abréviations. Le seul point de discorde, à ma connaissance, porte sur « second », qui est abrégé en « 2d » par la plupart des références (dont l’Académie), et en « 2nd » par certaines autres (par exemple Larousse). 🙂

Sur le phénomène de métonymie :

le 16 avril 2015.

Je vous suis, Vlavv, sur votre approche. En toutes lettres, on composera au mieux « les cinquième ». Le « s » me semble déraisonnable : les élèves ne sont en aucun cas les cinquièmes de quoi que ce soit ! Dans un texte littéraire, je l’assortirais même de l’italique pour mettre en relief le caractère « jargon » du mot.

Quant à l’abréviation, il s’agit plutôt là d’une question de typographie que de langue ou d’orthographe. Rappelons que l’abréviation doit être par essence la plus courte possible, et qu’elle reflète les dernières lettres du mot qu’elle abrège, pluriel compris. En théorie, il faudrait donc abréger en Les 5e, bien qu’en général, pour un adjectif numéral ordinal, on doive écrire Les 5es.

le 16 avril 2015.

Merci pour les  références 🙂

ClaudeR Débutant Répondu le 16 avril 2015

merci pour cette question, et toutes les réponses qui se complètent, ça m’enlève une épine du pied!

Myrtille Maître Répondu le 30 octobre 2015

Tout à fait de votre avis Vlavv et Chambaron.
Des élèves de cinquième, donc des « cinquième » et non les cinquièmes de chaque groupe participeront aux phases qualificatives.

jean bordes Grand maître Répondu le 31 octobre 2015
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.