Le verbe « Lire « 

Répondu

Bonjour!

La question sur l’emploi du verbe Lire:

j’ai beaucoup lu DE LA vie de cet écrivain
OU
j’ai beaucoup lu  LA vie de cet écrivain

Lire qch – lire un livre
Mais lire de qch de qn ?

Merci!

Margarita Membre actif Demandé le 22 avril 2020 dans Question de langue
2 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Le latin utilisait beaucoup « de ». Le livre de Jules César « Commentarii de Bello Gallico » est aujourd’hui traduit « Commentaires sur la guerre des Gaules ». Mais des historiens et des écrivains maniérés continuent à utiliser « de » dans le sens « sur », « à propos de ».
Écrivez plutôt comme on écrit aujourd’hui : J’ai beaucoup lu sur la vie de cet écrivain.
C’est ici une utilisation intransitive du verbe lire. Cette utilisation est normale, incontestable.

Cherchez-vous une construction transitive directe avec notion partitive ? Elle existe. J’ai lu un peu de ceci et un peu de cela. J’ai lu de ceci et de cela. Si vous y tenez, vous pourrez justifier votre construction avec un « de » partitif.
Votre exemple « j’ai beaucoup lu de la vie de cet écrivain » pourrait se raccrocher syntaxiquement au « j’ai beaucoup lu de ce qu’on a écrit sur la vie de cet écrivain ».
Si c’était votre intention, bien qu’elle ne sonne pas moderne, cette construction est probablement possible.

Cherchez-vous une construction transitive indirecte ? Je n’en vois pas la possibilité (« lire de »).

Cherchez-vous une construction, avec un complément introduit par « de » qui ne soit pas un complément d’objet ?
Ce « de » aurait une valeur d’origine, ou pourquoi pas un autre sens : « j’ai beaucoup lu de cet auteur ».
Mais pour « de la vie de cet auteur », je pense qu’il faut le rattacher au partitif plus haut.

Si vous écriviez de façon ancienne ou maniérée, vous ne nous interrogeriez pas.
Si vous écrivez de façon actuelle, c’est à mon avis que vous demandez si « avoir lu de » peut se construire comme « connaître de ».
Je connais, je sais, beaucoup de la vie de cet écrivain.
J’ai lu beaucoup de la vie de cet écrivain.
Mes dictionnaires ne vont pas dans ce sens, qui porte pourtant une certaine dose de cohérence. Je sais de lui que… J’ai lu de lui que…

Selon mon expérience, ma façon de comprendre la langue d’aujourd’hui, je crois qu’on doit choisir maintenant entre « je sais de sa vie que… » et « j’ai appris sur sa vie que… », « j’ai lu sur sa vie que »…

Apparemment, j’ai mis trop de temps à répondre, devancé par Joëlle. Nos réponses convergent, j’ai simplement voulu prendre le temps de chercher si votre « de » était justifiable.

faucon Amateur éclairé Répondu le 22 avril 2020

Ce n’est pas une course, en principe, j’essaie de faire des réponses synthétiques, mais si vous avez d’autres choses à apporter, elles seront lues et appréciées.

le 22 avril 2020.

J’ai lu de nombreuses biographies de cet écrivain.
J’ai beaucoup lu / sur la vie de cet écrivain / au sujet de cet écrivain.

Je me suis abondamment documenté(e) à propos de cet écrivain. 

« sur cet écrivain » serait acceptable à l’oral, mais pour l’écrit, c’est un peu relâché.

« de cet écrivain  » n’est pas correct s’il s’agit de sa vie. 

joelle Grand maître Répondu le 22 avril 2020
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.