le pronom il pour remplacer le substantif personne

Répondu

« Il y a beaucoup de personnes qui disent: Je veux; mais la volonté n’est que sur les lèvres; ils veulent et ils sont bien aises que cela ne soit pas. »

« On emploie quelquefois, par syllepse, le pronom il pour remplacer le substantif personne, quoique ce dernier mot soit féminin. Cet accord ne peut avoir lieu que lorsque, dans la pensée, le mot personne ne représente pas exclusivement des femmes »

J’ai trouvé cette explication dans un livre de 1861. Est-ce que cette règle existe encore ?

Je vous remercie par avance de votre attention !

lccruz Amateur éclairé Demandé le 27 mai 2016 dans Question de langue
4 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bonjour.
Le principe de la syllepse, en grammaire, est justement de faire des accords selon le sens donné à la phrase et non selon les règles de grammaire.
Ici « les personnes« , substantif féminin pluriel, est représenté, par syllepse de genre, par le pronom « ils » masculin pluriel.
Ce dernier indique, comme « les personnes« , un ensemble d’individus, généralement des hommes et des femmes, qui peuvent être remplacés par un pronom masculins pluriel .
Effectivement, quand on sait que les personnes sont exclusivement des femmes, le pronom utilisé par syllepse serait « elles« .
C’est la même chose avec le pronom nominal « personne« , masculin singulier, l’accord pouvant se faire au féminin si l’on sait que « personne » correspond à « aucune femme ».
Cordialement

PhL Grand maître Répondu le 27 mai 2016

Dans votre exemple, les « personnes » sont des « gens » dont le sexe est indifférencié,  et donc neutre, qui coïncide avec le masculin en français. C’est effectivement un accord par syllepse qui convient.

D’une manière générale, il convient de toujours distinguer le genre d’un mot du sexe des êtres vivants qu’il désigne éventuellement. Si le mot désigne un ensemble indifférencié ou mixte, il devient sémantiquement neutre.

Chambaron Grand maître Répondu le 27 mai 2016

Bonjour,

Voici quelques explications qui datent d’ un siècle et demi.
https://books.google.fr/books?id=eqofCwAAQBAJ&pg=PT1712&lpg=PT1712&dq=«+Il+y+a+beaucoup+de+personnes+qui+disent:+Je+veux;+mais+la+volonté+n’est+que+sur+les+lèvres;+ils+veulent+et+ils+sont+bien+aises+que+cela+ne

http://ipeak.net/site/estudo_janela_conteudo.php?origem=5103&idioma=2

czardas Grand maître Répondu le 28 mai 2016

Merci à tous pour les réponses !

lccruz Amateur éclairé Répondu le 31 mai 2016
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.