le plus possible

Répondu

Bonjour,

Comment doit-on accorder ici : « Il devaient paraître le plus naturel(s) possible. » ?

Merci !

BBFolk Grand maître Demandé le 14 avril 2021 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 
Meilleure réponse

 

Il devaient paraître les plus naturels possibles OU le plus naturels possible.      (Il y a parfois de l’hésitation quant au nombre de possible.)

Exemples de la BDL , avec les  :

– « Nous avons acheté des ordinateurs, les plus puissants possibles. (c’est-à-dire les plus puissants qui soient possibles, de préférence à : possible, c’est-à-dire qu’il soit possible d’acheter)

– Il préfère les quartiers les moins bruyants possibles. (de préférence à : les moins bruyants possible)

 Choisis les textes les meilleurs possibles. (de préférence à : les meilleurs possible)

– Mon frère a les projets de vacances les plus originaux possibles. (de préférence à : les plus originaux possible) »

 

Le Bon usage actuel,  avec les et le : 
« Dans les autres cas, possible s’accorde comme une épithète ordinaire, notamment :
• Quand il suit un adjectif (épithète ou attribut) au superlatif (il ne peut dans ce cas être mis immédiatement après le plus, le moins ) : Faites cent exemplaires les plus jolis possibles (StendhalCorresp., t. V, p. 304)[Comme on aurait : … les plus jolis qui soient possibles .] — Il lui adressait les compliments les plus justes possibles (Flaub.Éduc., III, 3)[Texte du ms. autographe (commun. Cl. Gothot-Mersch). Certaines éd. ont possible .] — Ayant donc fait le monde par les lois […] les plus parfaites possibles (Faguetxviie s., p. 96). » Etc. 

« Toutefois, si l’article de l’adj. au superlatif reste au sing., cet adj. étant au plur. possible ne se rapporte pas à l’adj. et ne varie pas : Les pâles fantômes de bâtonnets, de lettres, je [= une enfant qui apprend à écrire] les rends le plus visibles, le plus nets possible (N. SarrauteEnfance, p. 128). »

 

 

Prince Grand maître Répondu le 14 avril 2021

L’adjectif s’accorde avec le mot qu’il qualifie. Dans votre phrase, tous les mots sont analysables, ils ont la fonction que leur nature et leur position suggèrent, et l’adjectif est ici attribut du sujet : ils sont naturels, ils paraissent naturels, ils paraissent très naturels, il paraissent le plus naturels possible. L’adjectif est entouré ici par l’expression adverbiale « le plus … possible », mais il reste un adjectif attribut du sujet « ils », s’accordant donc au pluriel.

Et si votre question concerne la tentation qu’on a parfois de voir une expression composée d’un verbe et d’un adjectif invariable dans des locutions comme « paraître-naturel », « faire-joli », « rester-coi », comme dans une expression qu’on pourrait détacher du sujet pour mieux l’appliquer au verbe, non, cela n’existe pas, même quand c’est tentant.
– Il faut paraître naturel, et pour paraître vraiment naturels, nous devons…
– Les fleurs, il faut que ça fasse joli ; les fleurs doivent faire jolies, le plus jolies possible…
– Il faut rester coi, et, jeunes filles, merci de rester coites

L’adjectif invariable lié à un verbe existe certes (parler fort, porter beau), mais l’adjectif ne peut pas dans ce cas être analysé comme attribut d’un autre mot. Attribut ou épithète, l’accord de l’adjectif est presque systématique, indépendamment d’une expression adverbiale pouvant apparaître dans la phrase.

Merou Maître Répondu le 14 avril 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.