le plus ou la plus

C’est aujourd’hui que ma page a été la plus visitée de tout le mois ;
ou
C’est aujourd’hui que ma page a été le plus visitée de tout le mois ?

jean bordes Grand maître Demandé le 6 février 2019 dans Question de langue
Ajouter un commentaire
4 réponse(s)
 

Bonsoir à tous.
Jean Bordes, pour ce qui a trait à l’article du superlatif relatif d’un adjectif ou d’un participe passé employé adjectivement, vous pouvez vous reporter au C de cette réponse. 

Toutefois, je tiens à vous répondre parce que votre question est très intéressante car elle soulève implicitement celle qui  est reprise  ci-dessus (à cet égard, excusez-moi pour le bleu : je ne parviens pas à le supprimer en partie). En effet, le fait que votre phrase se prête à deux interprétations permet de faire le point sur le sujet en bleusupra.

Première interprétation : C’est aujourd’hui que ma page a été (le/la ?) plus visitée de tout le mois = on est en présente de la même page visitée différents jours du même mois.  Selon la « règle » (vous comprendrez ci-dessous la raison des guillemets), le doit rester invariable car il y a comparaison entre divers états, à divers moments (ajourd’hui/les autres jours du même mois) de la même chose (votre page). ++> le plus.

Seconde interprétation :  On est en présence de toutes les pages (de ce forum par ex.) consultées tous les jours du même mois. Selon la « règle » l’article doit s’accorder car il y a comparaison entre diverses pages (la votre/celles des autres) pendant tout le mois en question. ==> la plus.

Il convient de savoir que cette « règle » est loin d’être toujours respectée dans l’usage courant  et même chez les bons écrivains… A cet égard, si vous êtes l’heureux possesseur du dictionnaire des difficultés de l’excellent Joseph Hanse, lisez-en les pages 93 à 95.  André Gosse ne croit guère non plus à l’utilité de cette « règle ».

Prince Grand maître Répondu le 6 février 2019
Ajouter un commentaire

Votre page a été le plus consultée. C’est un comparatif absolu.
Votre page est la plus consultée parmi d’autres sites (comparaison relative).
C’est une notion du module Excellence. C’est en hiver que Venise est le plus romantique.
Vous avez oublié ?? 😜

joelle Grand maître Répondu le 6 février 2019

Ce n’est pas vraiment cela, c’est précisément parce que je n’ai pas oublié que je me pose la question.
J’ai hésité entre votre réponse et celle-ci :
J’ai pensé aussi que la page était la plus visitée de toutes dans tout le mois.
Mon raisonnement est peut-être faussé ?

le 6 février 2019.

Mais il me semblait que la mise en valeur de « c’est aujourd’hui » et la présence de « de tout les mois » signifiait justement un pic de visites de la page et non une performance entre pages. Je peux me tromper, car je ne sais pas précisément s’il y a des indices sur d’autres pages ou sites.

le 6 février 2019.

Je suis d’accord avec vous.
il n’ya pas plusieurs pages, mais c’est la même page qui atteint un « pic de visites ».
On a donc bien : « […] ma page a été le plus visitée… ».

le 8 février 2019.
Ajouter un commentaire

Bonjour Jean,

Voici une réponse que j’avais proposée à ce sujet.

Un adjectif au superlatif relatif est toujours précédé de le plus quand la personne ou l’objet évoqués sont comparés à ce qu’ils sont ou étaient à un autre moment ou dans un autre lieu, c’est à dire lorsqu‘on les compare à eux-mêmes.

C’est le matin que la lumière est le plus belle.
C’est en Polynésie que Jeanne a été le plus heureuse.
En 1998 lors de la coupe du monde de football les Français ont été le plus forts.

Quand la personne ou l’objet dont on parle sont comparés à une autre personne ou à un autre objet,l’article s’accorde avec le nom.

Adèle est la plus jeune des élèves de cette classe.
Cette étude est la plus complète que j’aie jamais lue.
Jean est le plus fort de tous les concurrents.

Voici les deux cas réunis dans une seule phrase.

Nous sommes dans une époque prodigieuse où les idées les plus accréditées et qui semblaient le plus incontestables se sont vues attaquées, contredites, surprises et dissociées par les faits (P. Valéry)

Cette distinction n’est pas toujours aisée. Parfois même, l’accord peut se faire ou non sans que le sens de la phrase en soit sensiblement altéré.
Aussi, la tendance actuelle est-elle de s’affranchir de ces règles… que n’ observaient d’ailleurs pas les classiques.

Remarque importante :
On utilise le terme de «  superlatif  absolu » pour désigner des expressions contenant un adverbe intensif (très, extrêmement, etc.) qui précède un adjectif et le renforce ;

Elle est très belle.
Ce problème est extrêmement compliqué.

On ne peut normalement pas former de superlatif absolu avec des adjectifs qui expriment une propriété ou une qualité très marquée ou exagérée, autrement dit qui sont sémantiquement des sortes de superlatif absolu :
magnifique, merveilleux, admirable, extraordinaire, superbe, délicieux, sublime, excellent, effroyable, affreux, horrible, capital, essentiel.

On ne peut pas dire : c’est très magnifique ou c’est extrêmement sublime.

Le  présentatif «c’est» est employé avec un nom au singulier.
C’est ma chemise.
Le présentatif « ce sont » est  employé avec un nom au pluriel.
Ce sont mes chaussures.

Il fallait en effet écrire :

C’est aujourd’hui que tu es le plus belle.

Au superlatif absolu on dirait :

Aujourd’hui tu es très belle.

Vous pouvez aussi consulter aussi  Le bon usage de Grevisse §950  12e édition : observation sur la superlatif relatif.

czardas Grand maître Répondu le 6 février 2019

Merci pour votre réponse.
J’en déduis qu’il n’y a pas différentes pages mais qu’il s’agit bien de la même page.
La comparaison ne se fait donc pas avec d’autres pages mais avec elle-même, donc on a bien :
« C’est aujourd’hui que ma page a été le plus visitée de tout le mois. »
Est-ce bien celà ?

le 7 février 2019.

C’est tout à fait ce que j’écrirai.

le 7 février 2019.
Ajouter un commentaire

Bonjour Jean Bordes

Ce que dit l’Académie à ce sujet :

czardas Grand maître Répondu le 7 février 2019


Pour ceux qui n’ont pas la 12e édition du Bon usage,  mais possèdent l’édition actuelle (électronique ou sous la forme papier), je signale que le § intitulé « Observations sur le superlatif relatif » est le 988. 

– Czardas a écrit :
« Le  présentatif «c’est» est employé avec un nom au singulier.
C’est ma chemise.
Le présentatif « ce sont » est  employé avec un nom au pluriel.
Ce sont mes chaussures. »

Voici ce que dit l’Académie française à ce sujet. (Questions de langue > C’est/ce sont)

le 7 février 2019.

ll ne faut pas oublier de mentionner cette phrase :

« Dans tous ces cas cependant, le pluriel est de meilleure langue.»

le 7 février 2019.
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.