Le Participe passé précédé du pronom l’

Répondu

Bonjour,

Je voulais votre aide sur la phrase suivante :

« pardonnez-moi, je ne croyais pas vous offenser en cueillant une rose pour une de mes filles qui me l’avait demandé. »

J’avais un doute avec le participe passé « demandé « et sa terminaison. Pour moi, le COD est placé devant le verbe « elle avait demandé quoi ? Une rose —> l’ « Donc j’aurais plutôt écrit : « qui me l’avait demandée ».
Comme dans l’exemple suivant : j’ai retrouvé ma maison telle que je l’avais laissée.
Toutefois, après plusieurs recherches sur internet, j’ai trouvé que le pronom l’ pouvait être neutre et donc rendre invariable le participe passé. J’avoue avoir, complètement, découvert l’existence de cette règle que je ne connaissais pas avant et dont je n’ai pas trouvé plus d’informations que ça. C’est pour cela que je me tourne vers vous car j’ai toujours apprecié la qualité de vos réponses sur ce site. (Une valeur sûre pour moi)

En resumé :

1/Pouvez-vous me dire la terminaison de « demandé » dans la phrase ci-dessus et m’expliquer la règle.

2/ Pouvez-vous me confirmer l’existence de cette règle avec le pronom l’ qui pourrait être neutre et rendre le participe passé invariable. Ainsi que me donner plus d’informations ou d’astuces pour que je ne fasse plus la faute.

Merci beaucoup pour votre aide 🙂

Rroro Membre actif Demandé le 11 avril 2020 dans Accords

Pour vous améliorer en orthographe, testez le Projet Voltaire avec Défi 30 :

3 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Derrière votre question qui porte spécifiquement sur cette phrase où en effet, il faut accorder avec « rose », il y a une autre question :
Toutefois, après plusieurs recherches sur internet, j’ai trouvé que le pronom l’ pouvait être neutre et donc rendre invariable le participe passé.

En effet.
Dans la phrase :  je suis allé cueillir une rose comme votre fille me l’avait demandé.
Le pronom « le » (COD du verbe « demander ») reprend  : « je suis allé cueillir une rose », c’est à dire la proposition précédente, il est donc neutre, et le participe passé reste sans accord.

Un conseil de méthode Rroro  : plutôt que d’essayer de résoudre les petits problèmes que nous offre l’orthographe avec des règles, il est beaucoup plus simple et rassurant de s’appuyer sur le sens.

Tara Grand maître Répondu le 12 avril 2020

,

Elle m’avait demandé quoi ?
Une rose. On accorde le participe passé avec ce nom.
De cueillir une rose. Cette proposition n’a pas de genre, le participe passé reste donc un variable.

Voyez ceci.

Prince (archive) Grand maître Répondu le 11 avril 2020

Merci pour votre réponse claire et rapide.

Donc j’aurais dû me poser la question dans ce sens : elle avait demandé quoi ? De cueillir une rose. Une proposition qui n’a pas de genre, le participe passé reste donc invariable.

Pour être sûr d’avoir bien compris, si la phrase avait été : « pardonnez-moi, je ne croyais pas vous offenser, cette rose était pour ma fille qui me l’avait demandée. » dans ce cas là , j’aurais accordé le participe passé avec le COD ( elle avait demandé quoi ? Cette rose. ) C est bien ça ?

Merci pour le lien aussi. 🙂

Rroro Membre actif Répondu le 11 avril 2020

Vous avez parfaitement bien saisi !

le 11 avril 2020.

Pour ne plus vous poser cette question ni tant d'autres,
découvrez les formations en orthographe et en expression du Projet Voltaire :

Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.