Le mot « Reptilarium » existe-t-il ?

Répondu

Bonjour, j’entends souvent le mot reptilarium qui désigne, selon moi, un « aquarium à serpents » ou des serpents sont exposés comme dans un zoo séparés du public par une vitre, si on cherche sur internet on en trouve partout en France mais dés qu’on le cherche sur le dictionnaire il n’apparaît nulle part et mon correcteur orthographique me le souligne comme une faute.

Pour ma culture personnelle et mes traductions je souhaiterais savoir si je peux l’employer (et si il sera comprit par un public francophone de tout âge)?

Merci d’avance pour vos réponses.

TMP Débutant Demandé le 26 janvier 2017 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

4 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bonjour,
En effet, je ne trouve pas trace de « reptilarium » dans mes dictionnaires. C’est donc un néologisme, qui n’est pas (encore ?) reconnu.
Formé sur le modèle d’ « aquarium » et de « vivarium », il me paraît tout à fait compréhensible.
Wikipédia indique qu’il s’agit d’un vivarium spécialisé dans l’élevage et la présentation des reptiles. Et en effet, beaucoup d’établissements ont adopté ce mot, sans doute plus précis que « vivarium » qui peut abriter d’autres animaux.

Evinrude Grand maître Répondu le 26 janvier 2017

N’oublions pas le « terrarium » — qui s’est fait une bonne place dans la vie courante et dans les dictionnaires —. qui englobe déjà reptiles, insectes, batraciens dans un environnement leur convenant.
La plasticité du vocabulaire et les combinaisons « préfixe-racine-suffixe » permettent d’infinies solutions pour les termes techniques, souvent cohérentes avec le « génie » de la langue comme le dirait l’Académie. Il n’y a donc pas à mon sens de réserve pour les utiliser dans les limites du bon goût.
Dans les cas extrêmes, on sera avisé d’affubler le terme de l’italique, de guillemets ou d’un renvoi sur une définition en bas de page ou en fin d’ouvrage afin de conserver la lisibilité par un lecteur non averti.

Chambaron Grand maître Répondu le 26 janvier 2017

Je comprend bien mais dans le cas de ma traduction il s’agit d’une « exposition de serpent », je trouvais qu’exposition était plus destiné à l’art et à des choses « sans vie » mais le mot « terrarium » était selon moi trop vaste et donc ma traduction perd de son sens original encore plus qu’avec le terme « reptilarium ».

A fin de conserver le sens original (du moins au maximum) il me semblait nécessaire de rétrécir la portée du mot.

TMP Débutant Répondu le 26 janvier 2017

Cela va dans le sens de ce que j’écrivais. Utilisez « reptilarium », mais rendez-le lisible en fonction du contexte par tout moyen idoine…

le 27 janvier 2017.

Bonjour,

En zoologie, l’ophiologie* ou ophidiologie, est une branche de l’herpétologie, ayant pour objet d’étude des ophidiens ou serpents.

Ainsi on pourrait former avec le suffixe ─arium, le mot ophidiarium comme l’ont déjà fait nos voisins d’outre-Manche.

* La racine ophi(o) vient  du grec ophis qui signifie serpent.

czardas Grand maître Répondu le 27 janvier 2017

Pas sûr que ce néologisme-là soit bien compris des francophones…

le 27 janvier 2017.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.