le fait que ou le faite que?

bonjour les amis
s’il vous plaît, est-ce qu’on doit écrire le fait que ou le faite que

mery Amateur éclairé Demandé le 1 mai 2022 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

2 réponse(s)
 

Bonjour,

On dit « le fait que ».

Prince Grand maître Répondu le 1 mai 2022

Il est vrai qu’on prononce parfois ce |t| final, ce qui n’affecte en rien l’orthographe de « fait ».

Voici ce qu’en dit la BDL :
Fait

La majorité des ouvrages consignent pour le nom fait les deux prononciations : [fɛ] (), sans le t final, et [fɛt] (fèt), avec le t. En fait, la prononciation du t n’est jamais obligatoire. Elle est toutefois possible lorsque le nom est au singulier. On l’observe surtout lorsque fait figure dans certaines locutions, par exemple : en fait, qu’on prononce [ãfɛ] (an-fè) ou [ãfɛt] (an-fèt); au fait, qu’on prononce [ofɛ] (o-fè) ou [ofɛt] (o-fèt); de fait, qu’on prononce [dəfɛ] (de-fè) ou [dəfɛt] (de-fèt); par le fait, qu’on prononce [paʀləfɛ] (par-le-fè) ou [paʀləfɛt] (par-le-fèt); c’est un fait, qu’on prononce [setœ̃fɛ] (sé-tun-fè) ou [setœ̃fɛt] (sé-tun-fèt); le fait de, qu’on prononce [ləfɛdə] (le-fè-de) ou [ləfɛtdə] (le-fèt-de); et sur le fait, qu’on prononce [syʀləfɛ] (sur-le-fè) ou [syʀləfɛt] (sur-le-fèt).

Par contre, le t ne se prononce pas dans les locutions tout à fait, qu’on prononce [tutafɛ] (tou-ta-fè), et en fait de, qu’on prononce [ãfɛdə] (en-fè-de). Il en va de même lorsque le mot est au pluriel; faits se prononce [fɛ] ().

Certains linguistes considèrent que la prononciation du t final est familière. D’autres, au contraire, semblent préconiser cette prononciation. De fait, la tendance à prononcer [fɛt] (fèt) semble s’accentuer et elle ne saurait être condamnée.

 

Tara Grand maître Répondu le 1 mai 2022
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.