le discours rapporté

Bonsoir,
J’ai une question sur le discours rapporté.
Concernant le discours rapporté, j’ai trouvé sur plusieurs sites Internet des informations contradictoires:  le présent devient l’imparfait et le futur le conditionnel présent.

Cependant, j’ai aussi trouvé l’information suivante: si le verbe est au présent dans le discours direct, au discours indirect le temps sera aussi au présent (ex. Il m’a dit: « Je vais bien » deviendrait: « Il m’a dit qu’il va bien » et non « qu’il allait bien? « .
Si le verbe est au futur dans le discours direct, le temps ne change pas non plus.

Pouvez-vous m’indiquer quelle est la bonne réponse: y a t-il un changement de temps ou non, dans le passage du discours direct au discours indirect, pour le présent et le futur?

De plus, je voulais aussi savoir comment se transforme le passé simple du discours direct au discours indirect.

Merci pour votre réponse,

Moona Débutant Demandé le 27 janvier 2022 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

2 réponse(s)
 

En fait, vous confondez le temps du discours et celui du verbe introducteur ; on est bien d’accord que c’est le verbe du discours qui est modifié, mais votre phrase comporte un verbe introducteur au passé.
Il m’a dit : « Je vais bien » (je vais bien est au présent ==>imparfait) : Il m’a dit qu’il allait bien. Le verbe introducteur « il m’a dit » reste au passé.
Il m’a dit : « Je t’appellerai ». Il m’a dit qu’il m’appellerait.
Il a dit : « J’ai vu mes amis « . il a dit qu’il avait vu ses amis.

Le passé simple devient aussi un plus-que-parfait (comme le passé composé). 

Vous pourrez avoir des précisions sur le lien ici, vous verrez que le fonctionnement est différent si le verbe introducteur est au présent. 

joelle Grand maître Répondu le 28 janvier 2022

Pierre m’a dit : je vais bien  peut en effet, au discours indirect, donner :
a.Pierre m’a dit qu’il allait bien ou b.Pierre m’a dit qu’il va bien.
De même
Pierre m’a dit : je viendrai ;
>1  Pierre m’a dit qu’il viendrait
ou
>2 Pierre m’a dit qu’il viendra.
—–
Cela dépend de la position des faits sur la flèche du temps.       
—Présent ——-Futur ——–Présent ————-Futur———————>
  de Pierre             de Pierre       de l’énonciateur          des deux

Pour les phrases 1 et 2 le premier fait « dire » est situé dans le passé de celui qui rapporte les paroles (l’énonciateur).
– Pour la phrase 1 le deuxième fait « venir » est situé dans le futur de Pierre mais dans le passé de l’énonciateur. On utilise alors le futur du passé (qui a la forme du conditionnel présent) : « viendrait ».
– Pour la phrase 2 le deuxième fait « venir » est situé dans le futur de Pierre mais aussi  de l’énonciateur. On utilise alors le futur  : « viendra ».

C’est la même chose pour les phrases a ou b.
Pierre m’a dit qu’il allait bien au moment où il parlait
et Pierre m’a dit qu’il va bien, en ce moment. Avec un présent extensible. (impossible avec un verbe introducteur au passé simple, qui coupe le fait de la situation de communication : °Pierre m’affirma qu’il va bien)
—–
Si on a un passé simple dans les paroles du discours direct, on le retrouve dans le discours indirect :
Pierre se tourna vers moi et dit  : le dragon s’avança vers le pauvre garçon et souffla du feu
—> Pierre se tourna vers moi et dit  que le dragon s’avança vers le pauvre garçon et souffla du feu

Tara Grand maître Répondu le 28 janvier 2022
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.