Le DAO ou la DAO ?

Bonjour,

Une question me taraude depuis quelques temps maintenant. Dans mon métier, nous utilisons quotidiennement le dessin assisté par ordinateur que nous désignons toujours par son sigle DAO.  Ce qui m’intrigue c’est qu’à peu près l’ensemble de ma profession l’utilise au féminin alors qu’à l’évidence, il faudrait l’utiliser au masculin. Nous parlons donc volontiers de la DAO et non pas du DAO.

D’où ma question : est-ce faux de l’utiliser au féminin ? Si oui, comment expliquer que la majorité de ma profession l’utilise au féminin (dans un milieu qui est si attaché à utiliser la bonne orthographe et la bonne grammaire) ? Cette question fait souvent débat avec certains collègues et rejoint la discussion qui a fait grand bruit il y a quelques mois maintenant losque l’Académie Française a privilégié le genre féminin pour désigner la COVID alors que la majorité de la population française l’utilisait au féminin.
Je me souviens lorsque j’étais étudiant d’un professeur de latin qui nous disait que c’est la lanque parlée qui fait évoluer l’écrit. Pourrions-nous être dans ce genre de cas de figure ?

Merci pour votre réponse et bonne journée.

JessyC Débutant Demandé 5 jours auparavant dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

4 réponse(s)
 

Même s’il est clair que le genre d’un sigle doit plutôt s’appuyer sur celui du nom principal, les exemples ne manquent pas d’inversions dues à la perte du mot d’origine et à son remplacement par un autre sens. L’exemple le plus connu est H.L.M. devenu souvent masculin car la perception de bâtiment est plus forte que celle d’habitation.
Dans Covid, le sens erroné de virus a pris le pas sur celui de maladie et imposé le masculin. Cela traduit surtout la méconnaissance du phénomène puisque Covid-19 est bien une maladie (ou une affection pathologique) dont seule la cause en est un coronavirus (notons aussi que l’Académie dit encore une fois une ânerie car on ne peut se revendiquer du genre d’un mot dans une langue étrangère).
Dans le cas précis de DAO, je m’avancerais à dire que le genre a été imposé par l’antériorité bien établie  de PAO (Publication assistée) qui a déteint sur DAO sans plus d’examen…
Au  total, il n’y  a pas lieu d’en faire une affaire d’État et il faut employer le genre consacré par l’usage…

Chambaron Grand maître Répondu 5 jours auparavant

Les sigles, acronymes et abréviations se réfèrent au genre des mots ainsi abrégés ou siglés. 
L’Académie décide donc la COVID à cause de  « disease » (maladie) qui est neutre en anglais mais féminin en français (maladie), alors que tout le monde était « parti » sur « virus » (d’où : le covid).
Le dessin est masculin donc, le DAO me semble logique ; peut-être que ceux qui font l’erreur de l’employer au féminin expriment une ellipse de « publication en DAO » et donc la DAO.

joelle Grand maître Répondu 5 jours auparavant

Il se peut aussi que la syllabe finale ait joué. En français la majorité des noms (courants) se terminant par [id] sont masculins. C’est vrai : une ride, une bride, mais un acide – un rapide – un solide – un fluide – un druide – un bolide – un suicide – un liquide – un glucide – un virucide – un génocide – etc.

5 jours auparavant.

Bonjour Jessy,

Je ne vois pour ma part aucune raison de parler de DAO au féminin si le D désigne un terme masculin (dessin) et le A un adjectif accordé en conséquence (assisté).

D’autre part, voici ce que l’on peut lire sur le Journal du Net (1) au sujet de l’acronyme DAO, féminin:

« Une DAO (Decentralized Autonomous Organization) est une entité fonctionnant grâce à un programme informatique qui fournit des règles de gouvernance automatisées à une communauté. La DAO est un contrat intelligent, complexe, déployé sur la blockchain Ethereum, et qui s’apparente à un fonds de capital-risque décentralisé. […]
Dans l’univers de la blockchain, le terme « DAO », pour « decentralized autonomous organization », peut se traduire par « organisation autonome décentralisée ». »

Je n’y comprends pas grand-chose, mais je crois savoir que cette définition nous emmène bien loin du dessin assisté par ordinateur. Continuez donc à parler de DAO au masculin et envoyez ce lien à vos collègues qui préfèrent, faussement, utiliser le féminin.

(1) https://www.journaldunet.fr/patrimoine/guide-des-finances-personnelles/1208379-dao/

GeorgeAbitbol Grand maître Répondu 5 jours auparavant

Oui, mais ce sens d’organisation est infiniment moins courant dans la vie que celui de dessin, très répandu.
Vu la quantité monstrueuse de sigles en circulation, les significations différentes sont nombreuses pour un même sigle, y compris avec le même genre. C’est le contexte qui prime…

5 jours auparavant.

Chambaron, nous sommes entièrement d’accord: c’est le contexte qui doit primer. D’où ma suggestion de dire le DAO lorsqu’on parle de dessin et la DAO pour évoquer une « organisation autonome décentralisée ».

5 jours auparavant.

Merci pour vos réponses (et rapides en plus) !

JessyC Débutant Répondu 5 jours auparavant

DRAP (acronyme de « De rien, avec plaisir ! » ) 🙂

5 jours auparavant.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.