l’avait insultée et avait crié ?

Bonjour,

Le contexte : Antonio insulte et crie après sa femme.
Comment accorder « insulté » et « crié » ?
Cette phrase est-elle correcte ?

« (…) parce qu’Antonio l’avait insultée et avait crié après elle. »

Merci,
Virginie

VirginieK Grand maître Demandé le 31 octobre 2019 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

8 réponse(s)
 

on peut remplacer crier par des verbes transitifs (qui impose un COD) comme insulter =
houspiller   (Accabler (quelqu’un) de reproches, de critiques, d’invectives.)
ou mieux rudoyer (Traiter rudement, sans ménagement, avec brusquerie et plus particulièrement en montrant de la mauvaise humeur et en parlant avec brutalité. )

« l’avait insultée et houspillée »
l’avait insultée puis (et) rudoyée »

Anne-christine COLIN JORE Grand maître Répondu le 31 octobre 2019

Antonio l’avait insultée en criant.

joelle Grand maître Répondu le 31 octobre 2019

que dit-on ? crier contre quelqu’un ?

VirginieK Grand maître Répondu le 31 octobre 2019

non ! on crie

le 31 octobre 2019.

Mais pourquoi criez-vous ?  🙂

le 31 octobre 2019.

Amob a écrit : Mais pourquoi criez-vous ?

En effet « crier après quelqu’un appartient au langage familier. Si on ne veut pas employer ce niveau de langue, on n’a guère le choix qu’entre des verbes d’un niveau de langage soutenu :
Invectiver : Sa fonction, maintenant, consistait à bafouer les monarques de tous les pays. Brasseur anglais, il invectivait Charles 1er; étudiant de Salamanque, maudissait Philippe II; ou, père sensible, s’indignait contre la Pompadour  – Flaubert,  Éducation sentimentale
Ou apostropher : Il s’est mis à apostropher les gardes nationaux qui buvaient, il leur a jeté des paroles de Jérémie et d’éternité comme : « Tout passe et tout s’use. –  E. et J. de Goncourt, Journal
Ou bien agonir : Il est apparu enfin avec un vélo tout en boue. Je croyais qu’il allait m’agonir, m’attribuer des catastrophes –  Céline, Mort à crédit,
Ou encore vitupérer contre : F. (…) a vitupéré contre Mauclair, qu’il trouve idiot et nul  – Rivière, Correspondance[avec Alain-Fournier
Sinon on fait dans le franchement populaire avec assaisonner  :Je vais le sortir aussi, moi, tiens… je vais l’assaisonner ce sale voyou! … Céline, Mort à crédit

Voici un exemple d’un manque dans notre langue et c’est bien pourquoi « crier contre » ou « crier après » quelqu’un a tant de succès.

Tara Grand maître Répondu le 31 octobre 2019

Avec « houspiller » et « rudoyer » on passe de l’agression verbale à l’agression physique…sad triste

Tara Grand maître Répondu le 31 octobre 2019

Non, Tara,
Pas de violences physiques dans les définitions que j’ai données et issues du cnrtl.fr

Anne-christine COLIN JORE Grand maître Répondu le 1 novembre 2019

Je me réfère au CNRTL :

Pour rudoyer, pas d’hésitation possible :
1.
Qqn rudoie qqn.Traiter rudement, sans ménagement, avec brusquerie et plus particulièrement en montrant de la mauvaise humeur et en parlant avec brutalité. Synonymes brutaliser, malmener.

Pour houspiller en effet le TLF donne deux sens :
A. −Traiter d’une manière brutale (un être humain, un animal) en le secouant, en le tiraillant, en lui donnant des coups. Synonymes malmener, rudoyer.
B. − Au figuré :  Accabler (quelqu’un) de reproches, de critiques, d’invectives. Synonyme engueuler (vulgaire), quereller, réprimander, tancer

Tara Grand maître Répondu le 1 novembre 2019

oui et dans ces deux cas, pas de violences physiques, on est d’accord

Anne-christine COLIN JORE Grand maître Répondu le 1 novembre 2019

Alors cela dépend de ce qu’on considère comme violence physique. neutral Rudoyer implique des gestes pas très bienveillants, peut-être accompagnés de paroles (violence verbale) certes mais qui n’en demeurent pas moins une agression physique.
Pour houspiller pris dans son sens figuré, en effet, la violence peut n’être que verbale. Le contexte le dit si c’est le cas.

le 2 novembre 2019.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.