« la vie » ou « les vies »

Bonjour,

Je me demande si les deux formulations suivantes sont acceptées:
« son rôle dans la vie des personnes … »
et
« son rôle dans les vies des personnes … »

En sachant ici qu’on parle de plusieurs personnes avec une vie chacune.
Je ne sais pas si c’est la même règle qui s’applique que pour « leurs vies » et « leur vie » (j’ai vu les réponses à la question à ce sujet, et que les deux formulations seraient acceptées selon l’OQLF et l’Académie française).

Merci à l’avance pour votre aide.

Lili365 Débutant Demandé le 8 avril 2022 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 

son rôle dans les vies des personnes : la vie reste au pluriel (c’est la vie de chaque personne).

Le mot vie est bien entré dans le dictionnaire.

joelle Grand maître Répondu le 8 avril 2022

Pas encore dans la 9e édition.

le 8 avril 2022.

Bonsoir,

La vie.

Ce mot n’est pas encore dans la 9e édition du Dictionnaire de l’Académie française.

Prince Grand maître Répondu le 8 avril 2022

Non, ce n’est pas la même question que la question sur leur/leurs.

D’ailleurs, vous devez absolument renoncer à lire les articles sur la différence entre « leur » et « leurs », d’autant qu’ils ne répondent jamais à la question, laissant bêtement le choix même quand il n’y a pas le choix. Tous ces articles, toutes ces réponses sur la différence entre « leur » et « leurs » sont écrits pas des gens qui pensent qu’au prétexte que « leur » et « leurs » sont homophones, la question devient une subtile question d’orthographe, alors qu’il suffit le plus souvent de passer de la troisième à la première personne pour entendre la différence, et choisir le nombre.
— Nous viendrons avec nos maris (et non notre mari). Elles viendront avec leurs maris (et non leur mari).
Il est évident qu’il n’y a pas le choix. Elles viennent bien avec plusieurs maris, bien qu’elles n’en aient qu’un chacune.
Parfois seulement, quand il y a une notion d’action réfléchie, considérée du point de vue de chacun, le singulier est possible :
— Enlever sa veste, nous enlevons notre veste, ils enlèvent leur veste.

Un par personne donc singulier ?
Non. Ce n’est pas parce qu’une contributrice répète cela depuis des années que cette règle devient vraie. On avait chacun une maison, et l’ouragan a détruit nos maisons, et non notre maison. D’où vient qu’il faudrait un singulier ? On peut se tromper une fois, mais pas en permanence, méthodiquement, et toujours rabâcher la même erreur, pendant toute une carrière, c’est désolant, et tellement néfaste pour nos lecteurs.

Avec le mot vie.
C’est un peu pareil, avec évidemment des nuances si on considère que « vie » peut signifier « la durée d’une vie », « une existence ontologique », « les conditions de vie », « le fait de vivre », et que c’est toujours le sens qui commande la syntaxe…
* Approche réflexive, le singulier est le plus courant :
— Avoir une vie difficile, ces gens ont une vie difficile, notre vie est difficile, leur vie est difficile…
— Donner sa vie. Ils ont donné leur vie…
* Description objective des vies, le pluriel est la règle. On sait bien qu’il y a une vie par personne, ça n’empêche pas qu’il y a plusieurs vies :
— Nos vies valent plus que leurs profits. En détruisant nos emplois ils détruisent nos vies. Nous voulons que nos vies soient respectées.

Donc pour parler de plusieurs vies, même si chaque personne n’a qu’une vie, et sauf parfois dans une construction réflexive, on utilise généralement le pluriel.

Revenons maintenant au début de votre question.
— son rôle dans la vie des personnes
— son rôle dans les vies des personnes
On n’a aucune idée de ce que vous voulez dire. Il n’est donc pas possible de répondre à votre question, du moins sur les critère du nombre de personnes, du nombre de vies, et du nombre de vies par personne. Ce n’est pas de ce côté-là qu’il faut chercher.

Pie Érudit Répondu le 8 avril 2022
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.